La justice japonaise a condamné l’Etat nippon lundi pour le suicide d’un marin des Forces d’auto-défense du pays, victime du harcèlement de son supérieur.

Un matelot de 21 ans des Forces maritimes d’auto-défense, la marine du Japon, s’était pendu en 1999 à bord d’une vedette militaire. Son supérieur lui avait reproché d’être stupide et inutile, et lui avait ordonné de lui rapporter de coûteux alcools, selon les parents de la victime.

Les parents avaient poursuivi l’Etat en justice, estimant que le suicide de leur fils avait été causé par le harcèlement permanent dont il était victime à bord du navire, sans qu’aucune intervention du haut commandement du bateau n’ait lieu.

AFP

En plus , une vidéo sur le suicide des jeunes japonais

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentRestaurants japonais en France: vrai ou faux?
Article suivantCuisine japonaise, mode d’emploi