L’ex-président Fujimori, souffrant, attend son jugement pour la fin de l’année

L’ex-président péruvien Alberto Fujimori, extradé du Chili il y a un an, souffre de problèmes de santé qui retardent son procès à Lima pour violations des droits de l’Homme pour lequel le procureur a requis trente années de prison.

L’ancien président (1990-2000), âgé aujourd’hui de 70 ans, a été extradé du Chili le 22 septembre 2007 pour deux accusations de portant sur des violations des droits de l’Homme et cinq pour des faits de corruptions.

L’ancien homme fort du Pérou a déjà été condamné à six ans de prison et 135.000 dollars d’amende pour une perquisition illégale au domicile de l’épouse de son ancien conseiller, Vladimiro Montesinos.

Toutefois, l’ancien président d’origine japonaise souffre de problèmes de tension, a subi une intervention chirurgicale pour une tumeur maligne à la langue et devra passer des examens réguliers. Il a été aussi été opéré d’une tumeur au pancréas et souffre de gastrite.

Selon le procureur, Jose Pelaez, qui a réclamé 30 ans de prison contre Fujimori accusé d’être l’auteur intellectuel de deux massacres en 1992 faisant 25 morts, le jugement devrait être rendu fin novembre ou courant décembre.

Alberto Fujimori est le premier président démocratique d’Amérique latine a être jugé pour violations des droits de l’Homme. Il avait démissionné en 2000 alors qu’il était en déplacement à l’étranger. Il s’était réfugié au Japon avant d’être emprisonné à Lima après son extradition du Chili sept ans plus tard.

AFP

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentL’arrivée d’un porte-avions nucléaire américain suscite le trouble au Japon
Article suivantL’économie japonaise est relativement épargnée par la bourrasque