Le Japon, en la personne du Ministre des Affaires étrangères Fumio Kishida, s’est fortement opposé au plan de la Corée du Sud de pratiquer des exercices militaires autour d’îlots disputés par les deux pays.

, Le Japon conteste les exercices militaires de Séoul vers Takeshima
Fumio Kishida participe à la réunion des ministres des Affaires étrangères du G20 à Bonn le 16 février 2017. (© 外務省)

L’exercice, qui commencera lundi, « est inacceptable à la lumière de la position de notre pays concernant la souveraineté de Takeshima », a déclaré le ministre Kishida aux journalistes, se référant aux îlots connus sous le nom de Dokdo en Corée du Sud. L’exercice se produit alors que la relation entre le Japon et la Corée du Sud reste historiquement tendue principalement à cause des « femmes de confort ».

Une polémique avait déjà enflé lorsque les Sud-coréens avaient érigé une statut en l’honneur des « femmes de réconfort » sur les îles Takeshima. Le Secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson a par ailleurs, lors de sa visite en Corée du sud le 17 mars dernier, incité les deux pays à renforcer leurs liens.

Mélanie Alves – sources : The Japan Times, The Mainichi, The Asahi Shimbun.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.