Les exportations ont chuté de 26,7% sur un an à 5.326,60 milliards de yen(43,3 milliards d’euros), la plus lourde baisse jamais enregistrée. Du coup, le pays du soleil levant subit un deuxième déficit commercial d’affilée.

Triste record pour le Japon! Ses exportations ont enregistré en novembre une baisse de 26,7% sur un an à 5.326,60 milliards de yen (43,3 milliards d’euros) au vu de statistiques rendues publiques ce lundi par le ministère nippon des Finances. Il s’agit de la plus lourde baisse jamais enregistrée, les exportations ayant été plombées par un recul marqué de la demande chez les principaux clients du Japon conjuguée à l’appréciation galopante du yen face au dollar et à l’euro.

Les importations ont de leur côté diminué de 14,4% à 5.550,02 milliards (45,1 milliards d’euros), allégées par un recul des achats de pétrole brut, en raison à la fois de la chute des cours et du ralentissement économique dans l’archipel. Au final, les chiffres de novembre sont bien pires que ceux auxquels s’attendaient les économistes.

Cela se traduit par un déficit commercial – le deuxième d’affilée – de 223,4 milliards de yen en novembre (1,78 milliard d’euros), alors que les économistes tablaient en moyenne sur un déficit de 257,5 milliards de yen. L’économie japonaise « avait déjà chuté le mois dernier, mais ce mois-ci elle est tombée à la renverse », a commenté Hiroshi Watanabe, économiste à l’institut de recherche Daiwa, cité par l’Agence France Presse (AFP).

Les exportations vers les Etats-Unis enregistrent, elles, une chute record par rapport à novembre 2007, de 33,8%, et de 30,8% vers l’Europe, selon le ministère. Commentant ses dernières statistiques, le gouvernement japonais a reconnu que la situation « empirait », un terme qui n’avait pas été prononcé depuis 2002. Plus inquiétant : pour la troisième fois de suite, l’exécutif nippon a porté un jugement plus pessimiste que le mois précédent, en raison de la détérioration de la conjoncture mondiale qui affecte divers secteurs « à un rythme exceptionnellement élevé ». »Plusieurs facteurs négatifs pourraient rendre la récession plus profonde et plus longue », s’est inquiété un responsable ministériel cité par les médias.

Le gouvernement a porté un jugement des plus pessimistes sur plusieurs volets, signalant que les dépenses d’investissement « décroissent » et que la production et les bénéfices des entreprises « chutent fortement », notamment en raison de la baisse des expéditions de marchandises à l’étranger, manifestes depuis deux mois. « La situation s’aggrave rapidement sur le front de l’emploi », écrit-il aussi.

[latribune.fr->http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20081222trib000324491/le-japon-enregistre-une-nette-degradation-de-son-economie.html]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentDes militants écologistes tentent de s’en prendre à un baleinier japonais
Article suivantCrise des sumos japonais