Le gouvernement japonais s’attendait à signer un accord de libre-échange avec le Pérou après la signature d’un accord de protection de l’investissement entre les deux pays, a déclaré vendredi à Lima un responsable japonais.

« Le gouvernement japonais voudra examiner les moyens d’amélioer les relations commerciales avec le Pérou. Nous reconnaîssons que la conclusion d’un accord de protection de l’investissement aura certainement la possibilité de signer un accord de libre-échange, mais nous ne sommes pas encore dans cette phase », a indiqué le secretaire à la presse du ministère japonais des Affaires étrangères, Kazuo Kodama, cité par l’agence de presse Andina.

Le Pérou et le Japon doivent signer vendredi soir un accord de promotion et de protection de l’investissement.

L’accord, qui sera signé par le président péruvien Alan Garcia et le Premier ministre japonais Taro Aso en marge de la réunion informelle des dirigeants du forum de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), facilitera un meilleur afflux du capital japonais vers le Pérou et consolidera les liens économique et commercial entre les deux pays, a affirmé le ministre péruvien des Affaires étrangères Jose Antonio Garcia.

« Nous espérons qu’avec la signature de cet accord important, l’environnement de l’investissement pour les sociétés japonaises au Pérou pourra être amélioré de façon significative », a souligné M. Kodama.

[Xinhua->

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe Japon menacé par la déflation
Article suivantLe marché de l’auto va mal au Japon