Pour la première fois depuis la Seconde guerre mondiale, le Japon se dote d’un service de renseignement extérieur, destiné en priorité à collecter des informations sur la Chine et la Corée du Nord, écrit le journal australien Sydney Morning Herald, se référant au site WikiLeaks.

Le nouveau service est créé sur le modèle de la CIA américaine ou du MI6 britannique, explique un télégramme secret envoyé à Washington par l’ambassade des Etats-Unis à Tokyo et que WikiLeaks s’est procuré.

La décision de ressusciter ce service a été prise par le gouvernement de Yasuo Fukuda et soutenue ensuite par le cabinet de Taro Aso. « La préparation des nouveaux employés débutera prochainement », indique le télégramme qui ajoute également que les informations, l’expérience et le personnel nécessaires font défaut à l’Empire du Soleil levant.

[
©2011 – RIANOVOSTI.com->http://fr.rian.ru/world/20110221/188675802.html]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentDeux pandas géants chinois offerts au Japon
Article suivantLa légende de Zelda a 25 ans