L’année dernière, le nombre de suicides est tombé sous la barre des 30 000 pour la première fois en 15 ans, a rapporté l’Agence de police nationale. Le nombre de personnes ayant attenté à leur propre vie se porte à 27 766.

Infographie : le suicide, idée reçue du Japon © Adrien Leuci
Infographie : le suicide, idée reçue © Adrien Leuci


Le nombre de suicides avait considérablement augmenté depuis 1997, en ayant atteint le seuil critique de 30 000 personnes. La majorité des suicides sont constatés chez les hommes, le nombre se portant à 19 216. Quant aux Japonaises, ils sont de l’ordre de 8 550 femmes. La ville où il y a le plus de suicides constatés est Tokyo (2 760), suivi d’Osaka (1 720) et de Kanagawa (1 624). Le taux de suicides a été le plus bas dans la préfecture de Tottori (130). Les préfectures où le nombre de suicides a considérablement chuté sont celles d’Okinawa, de Kagawa et de Wakayama, avec une baisse de 24%.

Un officiel du Cabinet ministériel en charge de la prévention contre les suicides a déclaré que le déclin était largement lié aux contre-mesures prises par les gouvernements locaux, notamment grâce aux suivis psychologiques et à l’amélioration des diagnostics par les cliniques de santé mentale. Toutefois, il indique que les efforts doivent se poursuivre car les chiffres restent inquiétants. « Les actions locales, aidées par des subventions s’élevant à 10 milliards de yens, ont dû être efficaces car elles ont permis au secteur privée d’offrir des consultations et des numéros rouges » a déclaré Yutaka Motohashi, vice-président de l’université d’Akita, qui étudie les mesures de prévention contre le suicide. Il a aussi ajouté qu’il était essentiel d’examiner quels ont été les gouvernements locaux qui ont été incapables de réaliser des améliorations significatives et de les pousser urgemment à revoir leurs mesures.

Le but du gouvernement a été de créer des mesures préventives en août dernier afin de créer « une société où personne n’est obligé de commettre une suicide ». Un rapport plus détaillé sera livré en mars prochain, comportant les causes de suicide par catégorie de travail et d’âge. Les anciens rapports ont démontré que la dépression était la cause la plus commune amenant les gens à se suicider.

Claire Bouyssou – sources : The Japan Times, The Daily Yomiuri

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentCarnet de voyage : La Préfecture de Saitama
Article suivantUne légende de sumô s’est éteinte ce week-end au Japon

1 COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.