La culture japonaise est riche de traditions et de célébrations uniques, particulièrement lors du Nouvel An, ou oshôgatsu. Cet événement, l’un des plus significatifs au Japon, est une période de festivités, de rituels et d’espoir pour l’année à venir. Pour le passionné de culture japonaise, comprendre ces pratiques permet de plonger au cœur des valeurs et de l’histoire fascinante de ce pays.

Nouvel an japonais: une tradition centrale

Les Japonais aussi fêtent le nouvel an. C’est d’ailleurs l’une des fêtes les plus importantes du Japon. Pour certains, c’est un vrai rite qui, on l’espère, leur portera bonheur et santé.

Célébration du oshôgatsu

Les Japonais sont, en ce 3 janvier 2018, en train de fêter l’oshôgatsu, soit le nouvel an japonais. Une fête importante qui permet de faire de bonnes résolutions et commencer une nouvelle année qui promet pleins de surprises. Avant le 31 décembre, les Japonais procèdent au grand ôsôji, au grand nettoyage de la maison ainsi que des comptes bancaires. À minuit, les Japonais peuvent se rendre à un temple où des rites de bonheur sont pratiqués et se souhaiter la bonne année.

La tradition de l’ôsôji

Le grand nettoyage de fin d’année, connu sous le nom de ôsôji, est une tradition essentielle au Japon. Elle symbolise le désir de commencer la nouvelle année avec une slate propre, tant dans les espaces physiques que spirituels. Cette pratique, qui s’étend parfois à d’autres aspects de la vie comme les finances personnelles, est considérée comme une préparation cruciale avant l’arrivée du nouvel an. Elle est non seulement un moyen de purifier sa maison mais aussi sa vie en général pour accueillir la nouvelle année dans les meilleures conditions possibles.

La coutume de l’otoshidama

Les enfants, quant à eux, ne sont pas en reste. Ne pensez pas qu’ils jalouseront les enfants occidentaux lors du Noël, car eux sont occupés à attendre leurs étrennes de la nouvelle année. C’est ce que l’on appelle la coutume d’otoshidama.

L’importance de l’otoshidama pour les jeunes

L’otoshidama est une tradition où les enfants reçoivent des enveloppes contenant de l’argent, souvent de la part de leurs parents et grands-parents. Cette pratique renforce les liens familiaux et initie les enfants à la gestion de petites sommes d’argent, les préparant ainsi à de futures responsabilités financières.

La célébration du nouvel an au Japon est un mélange riche de traditions anciennes et de pratiques modernes. Que ce soit à travers le grand nettoyage de fin d’année ou les étrennes données aux enfants, chaque aspect de oshôgatsu offre un aperçu fascinant dans la manière dont les Japonais honorent leur passé tout en regardant vers l’avenir avec espoir et optimisme.

📨 Recevez l'extrait gratuit de notre revue de presse ,
pour mieux s'informer sur le Japon en 2 minutes par jour.

☕️ L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail.
L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

🛟 Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos depuis Tôkyô, 100% indépendant, garantie sans intox, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

🥇Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre courriel, soyez bien informé sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

ViaThe japan Times
SourcePhoto: Pixhere
Article précédentDes étiquettes bilingues dans les 7-Elevens
Article suivantOuverture d’une patinoire du 4 janvier au 11 mars
Elodie Delmas
Assistante Marketing et communication à Japon Information

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.