Le produit intérieur brut de la Chine a dépassé celui du Japon durant les mois d’avril à juin, a reconnu lundi le gouvernement japonais, mais malgré un net ralentissement l’archipel est quand même resté la deuxième puissance économique mondiale sur l’ensemble du premier semestre.

Le PIB nominal chinois au deuxième trimestre s’est établi à 1.336,9 milliards de dollars, tandis que celui du Japon était de seulement 1.288,3 milliards de dollars, d’après les chiffres officiels annoncés lundi.

Toutefois, sur l’ensemble des six premiers mois de l’année, l’activité japonaise est restée supérieure, avec 2.578 milliards de dollars, contre 2.532 milliards de dollars pour la Chine.

Au deuxième trimestre, l’économie japonaise a pâti de la mollesse de la demande intérieure. Exprimé en termes réels, le PIB japonais a progressé de seulement 0,1% sur au 2ème trimestre par rapport au précédent, soit une augmentation de 0,4% en rythme annualisé.

Ces chiffres, qui montrent un net ralentissement de la croissance japonaise, comparée à celle observée les deux trimestres précédents, ont profondément déçu, d’autant que le gouvernement a également révisé à la baisse ceux des mois de janvier à mars.

{« Hormis sur le volet des achats d’équipements des entreprises privées et des exportations, dans l’ensemble, les données sont mauvaises »}, a commenté un analyste de Daiwa Securities.

{« Il est clair désormais que le Japon n’est pas encore entré dans une phase de redémarrage intérieur conforme au scénario imaginé par la Banque du Japon »}, a-t-il ajouté.

{« Les effets des mesures de relance s’atténuent: ceux qui voulaient profiter des subventions accordées pour renouveler leur voiture ou leur téléviseur l’ont déjà fait »}, a renchéri Yoshiki Shinke, économiste de Dai-Ichi Life Research Institute.
{« Sans une amélioration sur le volet salarial, ces dispositifs deviennent inopérants »}, a-t-il jugé.

{« Il n’est pas indispensable de s’agiter dans l’immédiat »} pour lancer de nouvelles mesures de stimulation de la demande intérieure, a pour sa part déclaré le ministre délégué à l’économie, Satoshi Arai, préférant attendre l’ajustement des chiffres préliminaires de lundi.

Ces données confirment néanmoins que les consommateurs nippons manquent d’entrain et que l’activité industrielle est d’abord tirée par les exportations.

En butte à un environnement hyper-concurrentiel, les entreprises minimisent leurs dépenses et la masse salariale, afin d’attirer le chaland avec des prix bas. Ce faisant, elles amplifient le phénomène déflationniste, un des facteurs des modestes performances économiques du Japon.

L’archipel, résigné, s’attend dès lors à ce que la dynamique Chine, son principal client, lui ravisse durablement la place de deuxième puissance économique du monde cette année ou la prochaine.

Dépassé d’un point de vue purement statistique, le Japon conservera néanmoins encore quelques années une avance en termes plus concrets de conditions et niveau de vie moyens, de déploiement des infrastructures, d’éducation généralisée, de prestations sociales et autres critères tangibles.

Cependant, confrontés au vieillissement et à la diminution de la population, ainsi qu’à un élargissement des inégalités sociales après 20 ans d’instabilité économique, les Japonais, extrêmement anxieux, s’interrogent sur les moyens de vivifier l’activité économique, malgré la baisse du nombre d’actifs.

L’équation est d’autant plus difficile que le pays est surendetté et qu’il risque de voir son tissu industriel s’effilocher, les entreprises japonaises, tributaires de la capricieuse demande extérieure et malmenées par la cherté de la devise japonaise, implantant plus de sites à l’étranger, au détriment de l’économie intérieure.

[Source: AFP->

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentJOJ-2010 Triathlon : le Japon décroche la première médaille de l’Histoire des Jeux
Article suivantEconomie: Du miracle au malaise