TOKYO (AFP) — Le Premier ministre japonais Yasuo Fukuda a promis samedi de s’attaquer à la hausse des prix des carburants et des biens de consommation afin d’améliorer la vie des Japonais, lors de la première réunion de son nouveau gouvernement.

Les 17 ministres, dont seuls quatre faisaient partie de l’ancienne équipe, ont été intronisés par l’empereur Akihito au Palais impérial, samedi en fin de matinée.

« Je vais prendre résolument des mesures d’urgence pour les gens qui sont gravement touchés par les prix anormalement élevés des carburants », a dit M. Fukuda. « Je vais également mettre en place une gestion économique souple en surveillant étroitement les prix des biens de consommation », a-t-il ajouté.

M. Fukuda, 72 ans, dont la courbe de popularité a plongé dans des abîmes depuis son élection il y a 10 mois, a fait entrer dans son gouvernement plusieurs poids-lourds de la politique, dans un ultime effort pour conserver son poste. Les Japonais, qui ont vu leur niveau de vie baisser notamment à cause de la hausse des prix du pétrole et des matières premières, lui reprochent son manque de détermination.

Les personnes âgées sont également mécontentes d’un nouveau plan de couverture médicale qui va entraîner une hausse des cotisations. « Je vais mettre en oeuvre des réformes en faveur des gens en m’attaquant aux questions en suspens les unes après les autres », a déclaré le Premier ministre, ajoutant: « J’espère sincèrement que le peuple va nous accorder sa compréhension et sa coopération ».

Les premiers sondages réalisés vendredi et samedi par l’agence de presse Kyodo montrent une légère remontée de la cote de popularité de M. Fukuda, qui passe de 26,8% de satisfaits obtenus lors de la précédente enquête de juillet à 31,5%.

Au plan diplomatique, M. Fukuda, qui a conservé le même ministre des Affaires étrangères, Masahiko Komura, n’a pas annoncé de changement.

« Sur la base de la solide alliance entre le Japon et les Etats-Unis, je vais contribuer à la formation d’une diplomatie ouverte afin de travailler en commun avec les pays d’Asie-Pacifique », a-t-il dit. M. Fukuda a également renouvelé sa promesse de faire pression sur la Corée du nord pour qu’elle renonce à son programme nucléaire et s’est engagé à maintenir la participation du Japon dans la « guerre contre le terrorisme ».

La presse japonaise attend désormais du Premier ministre qu’il fasse preuve de détermination sur les réformes et dans la lutte contre l’inflation.

« La nouvelle administration du Premier ministre a sans aucun doute un chemin difficile qui l’attend », a estimé samedi le quotidien conservateur Yomiuri Shimbun dans un éditorial.

La deuxième économie du monde est « au bord de la récession » en raison de la hausse des prix du carburant et des produits alimentaires, et des réformes drastiques de la sécurité sociale, de la fiscalité et des finances de l’Etat doivent être entreprises sans tarder, a poursuivi le plus grand journal japonais.

« Nous espérons que (M. Fukuda) va s’attaquer de front aux questions urgentes et montrer sa détermination dans la mise en oeuvre de sa politique », a-t-il conclu.

« Le Premier ministre se trouve dans une position extrêmement difficile », a estimé le quotidien de gauche, Asahi Shimbun, en notant que l’opposition a le contrôle du Sénat et va maintenir sa pression sur M. Fukuda.

Si M. Fukuda hésite à réformer le système des fonds de pension pour les retraités et à réduire la dette énorme de l’Etat, « il ne gagnera jamais la confiance des électeurs », a souligné le journal, qui lui conseille de dissoudre le Parlement et de « demander au peuple de lui donner une légitimité ».

Le Mainichi Shimbun (centre) appelle lui aussi le Premier ministre à consulter les électeurs, mais M. Fukuda a une nouvelle fois écarté vendredi soir toute élection anticipée. Les prochaines élections législatives ne sont pas prévues avant septembre 2009.

AFP

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentL’importateur japonais Yohan en faillite, à cause du numérique
Article suivantAu Japon, des scandales liés à l’industrie de l’armement forcent M. Fukuda à un remaniement