Le Premier ministre japonais Yukio Hatoyama a présenté ses condoléances mercredi à la Chine pour des centaines de morts provoquées par un violent séisme qui a secoué la province chinoise de Qinghai plus tôt dans la journée.

Dans un message envoyé au président chinois Hu Jintao et au Premier ministre chinois Wen Jiabao, Hatoyama a indiqué que le Japon est prêt à soutenir les efforts de reconstruction de la Chine, ajoutant qu’il espérait que les régions affectées seront reconstruites le plus tôt possible, a indiqué le ministère japonais des Affaires étrangères.

Le secrétaire général du gouvernement japonais, Hifofumi Hirano, a indiqué plus tôt que le Japon a reçu la confirmation du gouvernement chinois selon laquelle la Chine n’a pas besoin d’une aide urgente japonaise à ce stade.

« Notre point de vue est que nous ne ménagerons aucun effort pour apporter toute aide éventuelle en fonction de l’évolution de la situation dans l’avenir, » a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Près de 400 personnes ont trouvé la mort pendant que 10.000 autres ont été blessées suite au séisme de magnitude 7,1 qui a frappé tôt mercredi la province de Qinghai, dans le nord-ouest de la Chine.

[Source : french.peopledaily.com.cn->

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe Japon, pays le plus endetté du monde
Article suivantPour les Japonais, Toyota est victime d’un acharnement « made in USA »