Le Japon qui a toujours été à la pointe de la technologie ferroviaire à grande vitesse, a annoncé par le biais de la société japonaise des chemins de fer (JR-central) qu’il prévoyait de concevoir le train le plus rapide du monde, d’ici à 2027.

Pour réaliser cet exploit, il sera nécessaire de créer une nouvelle ligne dont le coût est estimé à environ 64 milliards de dollars, longue de 286 km, entre Tokyo et Nagoya. Le temps du trajet devrait passer de 95 minutes à 40 minutes, avec des pointes de vitesse pouvant atteindre les 500 km/h. La ligne actuelle fonctionne elle à environ 167 mph, soit 268 km/h.

Pour gagner en vitesse, le nouveau rail utilisera la lévitation magnétique – où de puissants aimants permettront de sur-élever le train au dessus des voies, réduisant ainsi les frottements. L’actuel record à très haute vitesse pour ce type de technologie est détenu par un train chinois qui a parcouru 486 km/h, lors d’un essai sur une ligne – non encore ouverte – entre Pékin et Shanghai.

Touts droits réservés ©2011 – Enerzine.com

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa légende de Zelda a 25 ans
Article suivantFouilles sur un site lié à l’unité 731 d’armes bactériologiques