L’US Navy a banni pour une durée indéfinie la consommation d’alcool pour l’ensemble de son personnel basé au Japon suite à l’arrestation d’un marin pour suspicion de conduite en état d’ivresse.

Photo de couverture Facebook de l'US Navy.
Photo de couverture Facebook de l’US Navy.

Selon un communiqué publié ce lundi 6 juin, la consommation d’alcool sera interdite pour tous les marins de l’US Navy, à l’intérieur comme à l’extérieur des bases militaires, et ce jusqu’à ce que les forces stationnées au Japon « comprennent l’impact de leur comportement sur l’alliance entre le Japon et les États-Unis, et sur la capacité des États-Unis à assurer sécurité et stabilité dans la région Indo-Pacifique ». De plus, les marins vivant hors des bases militaires recevront aussi une interdiction de déplacement, à l’exception du trajet qui les mène à leur lieu de travail ainsi que pour les activités « essentielles » comme les supermarchés, garderies, stations-service, etc.

Cette décision fait suite à l’arrestation dimanche 5 juin d’Aimee Mejia, jeune quartier-maître de première classe de 21 ans, à Kadena (Okinawa). La militaire a été arrêtée pour suspicion de conduite en état d’ivresse (avec un taux six fois supérieur à la limite autorisée, selon la police locale) après qu’elle ait percuté deux véhicules. Les deux autres conducteurs ayant été blessés, la jeune femme, qui n’a subi aucune blessure et qui est actuellement en détention provisoire, sera probablement accusée de conduite dangereuse ayant causé des dégâts corporels.

Des opposants à la base Futenma à Ginowan, Okinawa (source : Nathan Keirn de Kadena-Cho, Japan)
Des opposants à la base Futenma à Ginowan, Okinawa (© Nathan Keirn)

Cette arrestation survient alors que l’US Air Force avait déjà instauré fin mai un couvre-feu et une interdiction de consommer de l’alcool (qui dureront jusqu’au 24 juin) après l’arrestation de Kenneth Franklin Shinzato, civil travaillant sur la base militaire de Kadena, soupçonné d’avoir violé et tué une jeune femme de 20 ans. Cette affaire avait déjà créé de fortes tensions entre les deux pays alliés, et l’arrestation de la jeune militaire ne fait que les renforcer.

Ces mêmes tensions ont su donner l’avantage au parti de Takeshi Onaga, gouverneur d’Okinawa, lors des élections préfectorales d’Okinawa dimanche 5 juin. Son parti a obtenu des résultats encore plus favorables qu’auparavant (27 des 48 sièges). Onaga s’est montré ouvertement défavorable à la présence américaine à Okinawa et a su profiter de la vague de protestation à l’encontre de la présence de l’armée des États-Unis dans la préfecture qui a suivit l’arrestation de Shinzato.

Nathalie Arnoux – sources : Asahi Shimbun, Mainichi Shimbun, The Japan News

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentShinzô Abe repousse la hausse de la taxe sur la consommation de 2017 à 2019
Article suivantAteliers de cuisine de style shôjin

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.