, Macworld Expo : Apple lance un ordinateur portable ultra-mince

Le PDG du groupe informatique Apple, Steve Jobs, a dévoilé mardi dernier le MacBook Air, un ordinateur ultra-mince présenté comme le plus fin du monde.

Le MacBook Air, qui commencera à être commercialisé dans deux semaines, a une épaisseur de 0,4 cm sur le devant de l’appareil, et de 1,94 cm à l’arrière. D’un poids de 1,3 kg, sa batterie a une autonomie de 5 heures. Dans le style théâtral qu’il affectionne, Steve Jobs a sorti l’ordinateur d’une enveloppe brune de courrier interne et lancé, lors du salon Macworld Expo à San Francisco qui s’est tenu du 14 au 18 janvier : « C’est le notebook (tout petit ordinateur portable) le plus mince du monde. » Il a assuré l’avoir comparé avec tous les portables de faible épaisseur existants. Pour parvenir à ce record de minceur, le numéro un mondial des semi-conducteurs, l’américain Intel a réduit de 60% la taille de son processeur à double noyau (dual core) le plus rapide. « Quand nous avons lancé ce projet, nous ne pensions pas que ce serait possible », a reconnu le PDG d’Intel, Paul Otellini. « Le MacBook Air pourrait doper le marché des ordinateurs ultra-portables », estime Tim Bajarin, analyste chez Creative Strategies, relevant que les portables représentent déjà la moitié des ventes d’ordinateurs Macintosh. « Il pourrait aussi attirer les utilisateurs de PC », selon lui. De son côté, l’association de défense de l’environnement Greenpeace a salué vendredi dernier « les premiers pas vers l’éco-conception » d’Apple, qui sort avec son MacBook Air un ordinateur sans arsenic ni mercure. Greenpeace, qui avait épinglé la marque à la pomme lors de la sortie de l’I-phone, relève qu’avec son dernier-né elle, va « au-delà des exigences de la réglementation européenne » sur les substances dangereuses et « place la barre très haut pour les industries concurrentes », selon un communiqué. L’ONG note également l’absence de retardateurs de flammes bromés et de plastique chloré de type PVC dans le câblage de la carte-mère, « ce qui constitue une grande avancée, même si la marque Sony l’a déjà réalisé sur plusieurs modèles de sa gamme d’ordinateurs portables », rappelle-t-elle. « Apple est sur la bonne voie », estime Yannick Vicaire, responsable des campagnes Toxiques de Greenpeace, cité dans le communiqué. A la suite d’une campagne de 50 000 « cyberactivistes », rappelle Greenpeace, Apple s’était engagé à éliminer de ses produits d’ici à fin 2008, les substances mentionnées nuisibles à l’environnement et à la santé.

Samir Ben Djafar

El watan

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa formule 1 au Japon
Article suivantGreenpeace empêche la flotte de chasse à la baleine du Japon de se réapprovisionner

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.