Ce jeudi 12 mars, partez à la décou­verte de la gas­tro­no­mie japo­naise de l’époque médié­vale grâce à un rou­leau du XVIIe siècle.

© Bibliothèque Nationale François Mitterand
© Bibliothèque Nationale François Mitterand
Composé au début du XVIe siècle dans un Japon politiquement instable, « Des mérites comparés du saké et du riz » est une oeuvre allégorique qui parodie le genre de la disputation. Traduit pour la première fois en français aux Éditions Diane de Selliers, ce texte décrit la confrontation des points de vue d’un noble amateur de saké, d’un moine gourmand de riz et d’un guerrier adepte de la modération. L’exceptionnel rouleau du XVIIe siècle illustrant ce texte, conservé à la Bibliothèque nationale de France, sera commenté par Estelle Leggeri-Bauer, Jane Cobbi et Michel Maucuer, qui nous feront plonger dans la société japonaise médiévale et découvrir banquets distingués, beuveries et préparations culinaires.

Pour en savoir plus :

  • Conférenciers : Estelle Leggeri-Bauer (maître de confé­rence à l’Inalco, membre du Centre d’études japo­nai­ses), Jane Cobbi (eth­no­lo­gue, cher­cheur au CNRS, direc­teur du Programme Japon, Fondation Maison des scien­ces de l’homme, à Paris), Michel Maucuer (conser­va­teur en chef du patri­moine, musée Cernuschi)
  • Date et horaire : jeudi 12 mars à 18h30

 

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentAngela Merkel rappelle l’importance de faire face au passé
Article suivantSatoe Tone : invitée des éditions Nobi Nobi ! au Salon du Livre de Paris 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.