Le constructeur automobile japonais Mitsubishi Motors a annoncé jeudi 1.100 suppressions d’emplois temporaires au Japon pour adapter sa production à la chute de la demande mondiale.

Mitsubishi Motors rejoint ainsi ses compatriotes Toyota, Nissan, Mazda ou encore Isuzu dans la liste des constructeurs ayant taillé dans leurs effectifs pour surmonter la brutale détérioration du marché liée à la crise économique.

Les contrats d’au moins 1.100 travailleurs temporaires employés dans les cinq usines japonaises du groupe ne seront pas renouvelés à leur expiration, fin mars 2009, a précisé Mitsubishi Motors. Le constructeur réduit ainsi d’un tiers son contingent d’employés sous contrat intérimaire ou à durée déterminée.

« Nous ajustons notre production afin de réduire les stocks, en raison de l’actuelle situation sur le marché », a indiqué le groupe dans un communiqué.

En octobre, Mitsubishi Motors avait révisé son estimation de ventes à 1,228 million de véhicules pour l’exercice 2008-2009 (avril-mars), contre 1,309 million prévus auparavant, et avait par conséquent réduit ses prévisions de production de 80.000 unités. Cette prévision a de nouveau été réduite, et Mitsubishi Motors fabriquera finalement 110.000 véhicules de moins que prévu lors de l’exercice en cours, a précisé un porte-parole.

Les autres constructeurs japonais, durement frappés par la dégringolade du marché automobile aux Etats-Unis, ont annoncé des mesures similaires ces dernières semaines. Toyota va ainsi se séparer de 3.000 travailleurs temporaires au Japon, Isuzu de 1.400 et Mazda de 1.300. Nissan, pour sa part, a annoncé 3.500 suppressions de postes dans le monde.

[AFP->

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentTaro Aso,le premier ministre gaffeur du Japon
Article suivantLe Japon s’installe dans la récession, la Suède y entre