, Nucléaire : Fillon ira au Japon en avril

Le premier ministre français François Fillon se rendra au Japon en avril pour discuter notamment de coopération nucléaire civile avec les dirigeants japonais, a-t-on appris auprès de l’ambassade de France à Tokyo. Au cours de cette visite de deux ou trois jours, Fillon rencontrera le premier ministre japonais Yasuo Fukuda et visitera une usine de retraitement de combustible nucléaire usé récemment construite à Rokkasho, dans le nord.
Cette usine, construite par l’entreprise japonaise Japan Nuclear Fuel en partenariat avec le groupe français Areva sur le modèle du centre de retraitement de La Hague (France), est actuellement en phase de test. La date de sa mise en exploitation n’est pour l’heure pas définie.
Une déclaration commune sur l’avenir du nucléaire, évoquant, entre autres, la place de cette énergie dans la lutte contre le réchauffement climatique, pourrait être adoptée par les deux pays pendant la visite de Fillon, selon l’ambassade. Cette déclaration pourrait aussi comprendre un engagement commun à former les pays émergents à l’utilisation du nucléaire civil, selon la même source.
Areva travaille déjà avec le groupe d’industrie lourde nippon Mitsubishi Heavy Industries (MHI) à la conception d’un réacteur de moyenne puissance, notamment destiné aux pays qui souhaitent commencer à se doter d’un parc de centrales nucléaires. Cette visite de Fillon s’inscrira dans le cadre du 150e anniversaire des relations franco-japonaises en 2008, a précisé l’ambassade.

Source : AFP

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe Japon et la Libye pour le succès de la Conférence africaine au Japon
Article suivantRaviolis chinois à l’insecticide : le Japon fait pression sur Pékin

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.