Le Japon a proposé à l’Iran d’enrichir une partie de son uranium afin de satisfaire ses besoins en énergie nucléaire, lit-on mercredi dans le quotidien économique Nikkei.

Pour sortir de la situation complexe entourant le dossier nucléaire iranien et éviter le risque de création par Téhéran de l’arme atomique, Tokyo a suggéré à la République islamique d’enrichir une partie de son uranium sur le territoire nippon, selon le journal.

La partie iranienne n’a pas encore donné sa réponse, mais on s’attend à que ce sujet soit évoqué mercredi lors d’un entretien du chef de la diplomatie japonaise Katsuya Okada avec le président du Parlement iranien, Ali Larijani, en visite à Tokyo.

En déclarant avoir produit début février son premier lot d’uranium enrichi à 20%, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a provoqué un tollé international et a aggravé l’inquiétude de la communauté internationale qui craint que, sous couvert de programme civil, Téhéran veuille mettre au point l’arme nucléaire. En conséquence plusieurs pays occidentaux ont exhorté l’ONU à décréter de nouvelles sanctions contre l’Iran.

[Source : Ria Novosti->http://fr.rian.ru/world/20100224/186119583.html]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentUne série inspirée de Twitter… au Japon cette fois !
Article suivantJapon: bond des exportations de 40,9%