La Maison de la culture du Japon à Paris vous propose un troisième volet du panorama du cinéma japonais des années 70 et 80 ainsi qu’un cycle de documentaires. De multiples projections sont programmées du 9 au 26 avril. 

Adieu la vie facile MOU HOODUEHA TSUKANAI © 1979 Toho Co., Ltd. / Takashi Arima DR
Adieu la vie facile MOU HOODUEHA TSUKANAI © 1979 Toho Co., Ltd. / Takashi Arima DR

De la fin des années 70 jusqu’au début des années 80, les critiques japonais et français se sont montrés particulièrement alarmistes quant à la situation du cinéma nippon dont le rayonnement international s’était gravement altéré en l’espace de quelques années.  Les causes en sont multiples : baisse de fréquentation (1 milliard de spectateurs en 1960, plus que 150 millions vingt ans plus tard), multiplication des écrans dans les foyers et déclin progressif des grands studios. Pourtant la génération de cette période, que beaucoup ont jugé hâtivement comme peu importante au vue de la diminution de sa production, a livré toute une série de films, indépendants ou non, qui font apparaître cette parenthèse comme la matrice essentielle d’un cinéma à venir.

Cette programmation a pour but de jeter un coup d’œil rétrospectif mais nécessaire sur une décennie de transition passionnante qui conduisit au retour en force des auteurs dans un cinéma japonais ne privilégiant plus que des œuvres commerciales. De En attendant la fête, œuvre emblématique de Kazuo Kuroki, jusqu’au Violent Cop de Takeshi Kitano, nous observons un cinéma moins radicalisé politiquement que celui de la décennie précédente mais plus proche d’une réalité sociale nous rappelant que beaucoup de ces nouveaux réalisateurs viennent du cinéma documentaire.

Libérée des studios et de l’activisme politique, cette nouvelle génération, motivée par un goût de l’instantané, a su brillement s’affranchir de l’esthétique et des modes de production de ses aînés. Et ces douze films, à découvrir ou à redécouvrir, nous feront sans aucun doute voir sous un jour nouveau une parenthèse cinématographique qui, en rupture avec le système actuel, a développé un goût précieux pour l’instantanéité, ne cherchant plus à délivrer une idée objective du temps.

Ce panorama  du cinéma japonais sera accompagné d’un cycle de documentaires avec les paysages du cinéma japonais. Ces différentes projections aborderont ainsi des thèmes d’actualité autour du séisme du 11 mars 2011 ou encore des sujets de société ou insolites.

Programme :

  • Mercredi 9 avril : 18h00 Le paradoxe Okinawa / 19h30 La rivière de boue  
  • Jeudi 10 avril : 19h30 Etre ou ne pas être homme 
  • Vendredi 11 avril : 19h30 The Catch 
  • Samedi 12 avril : 14h00 La rivière de boue  / 16h15 Jeu de famille / 18h30 Rikyu, le maître de thé 
  • Mercredi 16 avril : 15h00 Nobuyuki Tsuji / 17h30 Contre vents et marées, une autre histoire du tsunami / 19h30  Violent Cop
  • Jeudi 17 avril : 19h30  Je suis toi, tu es moi
  • Vendredi 18 avril : 19h30  En attendant la fête
  • Samedi 19 avril : 14h00  Le village Shirakawa / 16h30  Au-delà du nuage Yonaoshi 3.11 / 19h00  Rikyu, le maître de thé
  • Mercredi 23 avril : 15h00 Contre vents et marées, une autre histoire du tsunami / 16h30 Le village Shirakawa / 19h30 Journal d’errance d’un joueur de Mah-jong
  • Jeudi 24 avril : 17h00  Je suis toi, tu es moi / 19h30  Adieu à la terre natale
  • Vendredi 25 avril : 18h00  Fin de vie à la dérive / 19h30 Au revoir la vie facile 
  • Samedi 26 avril : 14h00  Le dernier sourire  / 15h30  Être ou ne pas être homme / 18h00  L’homme qui a volé le soleil

Pour plus d’informations :

  • Lieu : Maison de la culture du Japon à Paris
    101 bis, quai Branly 75015 Paris
  • Renseignements 01 44 37 95 95
  • Site de la MCJP
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa scientifique Haruko Obokata défend l’existence des cellules STAP
Article suivantMise en place d’un nouveau projet pour les études secondaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.