Dans la revue de presse du jeudi 15 avril, nous aborderons : les pêcheurs contre le rejet des eaux de la centrale de Fukushima, les Jeux olympiques qui peuvent encore être annulés et enfin une mascotte représentant un élément radioactif qui fait polémique.

Les pêcheurs haussent la voix

Les pêcheurs et les travailleurs de l’industrie des produits marins ont exprimé leur colère et leur inquiétude suite à la décision du gouvernement japonais de rejeter dans la mer, les eaux radioactives usées et traitées de la centrale nucléaire de Fukushima. Le ministre de l’Économie, du commerce et de l’industrie, Hiroshi Kajiyama, a rencontré Tetsu Nozaki, président de la Fédération départementale des associations de pêche de Fukushima. Nozaki a cherché à comprendre la décision du gouvernement. Takeshi Takano, 70 ans, pêcheur au port de pêche d’Ukedo, a déclaré : « J’ai l’impression qu’en fin de compte, la décision de rejeter les eaux usées dans la mer a été prise de force sans que nous ayons la possibilité d’engager des discussions bilatérales avec le gouvernement et TEPCO (l’exploitant de la centrale) ». Également, suite à cette terrible décision, une trentaine de personnes ont brandi des banderoles sur lesquelles on pouvait lire « Non au déversement des eaux usées dans la mer » et « Le Premier ministre devrait écouter la voix des habitants ».

Une possible annulation des Jeux olympiques

Le secrétaire général du Parti libéral démocrate, Toshihiro Nikai, a déclaré jeudi que l’annulation des Jeux olympiques de Tôkyô, pourrait être une option. En effet, la propagation des infections au coronavirus oblige les organisateurs à penser qu’il serait difficile de tenir l’événement cet été. Le Japon vient de rentrer dans « la quatrième vague » et cela met en péril les chances de maintenir les Jeux olympiques. L’ouverture de cet olympiade est prévue dans 99 jours très exactement et la situation mondiale actuelle ne me permettrait peut-être pas de les maintenir. Les supporters étrangers ne sont dores et déjà pas acceptés. Le mieux serait de ne pas accueillir de visiteurs pour la situation sanitaire mais le Japon perdrait alors beaucoup trop d’argent et cela remettrait en cause l’utilité même de la tenue des JO. C’est avec cette remarque que M. Nikai, le numéro 2 du parti au pouvoir du Premier ministre Yoshihide Suga, a semé le trouble, lors de l’enregistrement d’une émission de télévision qui n’a pas encore été diffusée.

Polémique autour d’une communication et d’une mascotte

Mardi, l’Agence japonaise pour la reconstruction a publié sur son site Internet un dépliant et une vidéo présentant la substance radioactive tritium sous les allures d’un personnage mignon. Cette opération de communication avait pour but de dissiper les inquiétudes suscitées par la décision du gouvernement de rejetés des eaux radioactives dans l’océan, et de partager des informations sur la sécurité de l’eau traitée de manière accessible à tous. Cependant cette communication a été retirée, dès mercredi soir, à la suite des critiques de la part des résidents locaux. Beaucoup estimait qu’elle est en décalage avec la dure réalité de la situation. Dans les prospectus et la vidéo, le personnage explique que le rejet d’eau contenant du tritium est une pratique courante dans les centrales nucléaires du monde entier. « Le fossé entre la gravité des problèmes auxquels nous sommes confrontés et la légèreté du personnage est énorme », a déclaré Riken Komatsu, écrivain impliqué dans les activités de reconstruction à Iwaki.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentCorée du S. & eaux contaminées | Kumamoto, 5 ans | Reconnaissance faciale
Article suivantRencontre Suga/Biden | Quatre nouveaux départements renforcés | Quatre morts dans un incendie

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.