{{Le plus grand forum en ligne du Japon était inutilisable mardi, apparemment victime d’une attaque informatique d’internautes sud-coréens rendus furieux par des commentaires injurieux à l’égard de leur championne olympique de patinage Kim Yu-na.}}

L’agence de presse sud-coréenne Yonhap a rapporté que plus de 10.000 internautes s’étaient concertés sur des sites communautaires pour lancer dès lundi une attaque massive contre le site japonais 2channel (www.2ch.net) jusqu’à ce que son serveur soit saturé. Le site n’était toujours pas accessible mardi, mais en consultant les résultats des moteurs de recherche, on pouvait lire certains messages calomnieux à l’encontre de la patineuse sud-coréenne, médaille d’or à Vancouver, devant sa rivale japonaise Mao Asada, mettant notamment en cause la probité des juges à Vancouver.

Le site 2ch, lancé en 1999 pour promouvoir la liberté d’expression sur le net, autorise ses utilisateurs à déposer des commentaires anonymes sur des sujets aussi variés que les dessins animés, le show-biz ou la politique.Il arrive que des messages contiennent des propos à caractère xénophobe concernant la Chine ou la Corée du Sud, comme ceux qui ont visé ces derniers jours la patineuse Kim Yu-na. Selon le quotidien JoongAng, l’un des plus influents de Corée du Sud, cette « guerre en ligne » a coïncidé avec le 91e anniversaire, lundi, du soulèvement de 1919 pour l’indépendance coréenne et contre la colonisation japonaise.

[Source : Eurosport->http://www.eurosport.fr/patinage-artistique/polemique-japon-coree_sto2240463/flashnews.shtml]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentMenacé par le tsunami, le Japon a décidé de lancer une alerte « majeure »
Article suivantIrak: le Japon échoue à obtenir l’exploitation de Nassiriyah