Le ministre des Affaires étrangères japonais a présenté aujourd’hui ses excuses aux ex-prisonniers de guerre américains pour les mauvais traitements dont ils ont été victimes pendant le deuxième conflit mondial.

« Pendant la Seconde guerre mondiale, vous avez été capturés par l’armée japonaise et avez subi des traitements inhumains », a déclaré Katsuya Okada lors d’une réception donnée en l’honneur de 14 anciens détenus venus des Etats-Unis, les premiers à être invités officiellement à Tokyo. « Au nom du gouvernement japonais, et en tant que ministre des Affaires étrangères, j’aimerais vous faire part de mes sincères excuses », a-t-il ajouté.

Les vétérans ont remercié Katsuya Okada pour ses propos mais ont aussi appelé les autorités nippones à adopter une déclaration écrite, absente à ce jour. « C’est l’occasion pour nous d’obtenir la justice que nous réclamons depuis toutes ces années », a souligné Lester Tenny, survivant de la « marche de la mort de Bataan », une longue marche forcée ordonnée à plus de 70.000 prisonniers de guerre alliés par l’armée japonaise aux Philippines en 1942.

Plusieurs milliers de détenus y avaient trouvé la mort d’épuisement ou sous les mauvais traitements infligés par leurs gardes.

Source: [AFP via leFigaro.fr->http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/09/13/97001-20100913FILWWW00483-prisonniers-le-japon-demande-pardon.php]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentChalutier chinois arraisonné au Japon: équipage libéré, capitaine détenu
Article suivantConfirmé à son poste, le Premier ministre Kan veut « revitaliser le Japon »