Depuis 2009, le magazine américain Forbes publie annuellement le classement des personnalités qui ont le plus d’influence et de pouvoir dans le monde. En 2015, 4 Japonais figurent sur cette liste de 73 personnes.

Akio Toyoda, l'homme le plus puissant du Japon (© Motohide Miwa)
Akio Toyoda, l’homme le plus puissant du Japon (© Motohide Miwa)

Le très commenté classement des personnalités les plus puissantes de la planète est paru ce vendredi 6 novembre. Édité par le magazine économique Forbes, il s’appuie sur quatre critères principaux pour départager les individualités sélectionnées : l’étendue de leur influence, l’importance des ressources financières sous leur contrôle, l’exercice continu et intensif du pouvoir dont elles disposent ainsi que son application dans de multiples domaines.

À partir de ces éléments, 4 hommes japonais bien connus ont été retenus pour paraître dans ce classement.

  1. Le Japonais le plus puissant du monde demeure Akio Toyoda, PDG de Toyota (2e constructeur automobile du monde) et petit fils de Kiichiro Toyoda, fondateur historique de la branche automobile du célèbre groupe industriel nippon. Il se hisse à la 28e position.
  2. Le 2eJaponais listé se révèle être le Premier ministre Shinzô Abe, récemment réélu à la tête du pays pour trois nouvelles années. Le Japon connaît effectivement une nouvelle période de stabilité politique depuis l’arrivée du Premier ministre Abe en 2012, une constance qui tranche avec le caractère relativement éphémère des dirigeants qui l’ont précédé. Il s’est largement imposé sur la scène politique nationale comme internationale et jouit d’une grande marge de manœuvre dans sa manière de gouverner. Grâce à cela notamment, le leader de la 3e puissance du monde réalise la plus forte progression du classement cette année, gagnant 22 places de la 63e en 2014 à la 41e en 2015.
  3. À la 50e position se trouve Haruhiko Kuroda, l’actuel gouverneur de la Banque du Japon et ancien président de la Banque asiatique de développement (de 2005 à 2013).
  4. Pour terminer, la 51e place est occupée par Masayoshi Son, PDG de Softbank et deuxième homme le plus riche du Japon avec une fortune personnelle évaluée à près de 14 milliards de dollars.

À noter que, pour la troisième année consécutive, Forbes considère le dirigeant russe Vladimir Poutine comme l’homme le plus puissant du monde. Il est suivi par la chancelière allemande Angela Merkel et le président américain Barack Obama. La personnalité asiatique la mieux classée reste le président chinois Xi Jinping qui obtient la 5e position.

Hugo Pelet – Forbes.com – The Japan Times