Le 26 avril 2010, un programme de tests spécifique a démarré au Japon. Trois taxis électriques à batterie échangeable, basés sur le crossover Nissan Dualis, ont circulé en conditions réelles dans la Ville de Tokyo.
Ils ont été rechargés à une station d’échange de batterie pour véhicules électriques pilote, conçue par la société Better Place. Je vous ai mentionné tous les détails de cette expérimentation.
Ce programme de tests, soutenu par le gouvernement japonais, devait s’achever cet été.

D’avril à juillet 2010, ces taxis ont réalisé plus de 40 000 km : 2 122 échanges de batterie ont été réalisés et la durée moyenne d’échange a été de 59.1 secondes. C’est précis !

Eh bien nous apprenons que cette expérimentation est finalement prolongée jusqu’à fin 2010. Habitants et touristes vont pouvoir encore prendre ces taxis pendant quelques mois.

Better Place souhaite en fait continuer de récolter des données sur ses infrastructure de recharge innovantes et sur ces véhicules électriques. Cela prend du temps de travailler sur ces technologies, d’analyser toutes ces informations et d’améliorer les systèmes.

Le lancement commercial de cette infrastructure de recharge aura lieu en 2011 au Danemark et en Israël. Better Place prépare donc bien le terrain !

Source: [Caradisiac.com->http://www.caradisiac.com/Taxis-electriques-au-Japon-le-programme-de-tests-prolonge-jusqu-a-fin-60655.htm]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa campagne de Save Japan Dolphins au Japon commence bien !
Article suivantLa télévision 3D redonne de l’espoir aux géants japonais de l’électronique