Arrêter de fumer ou devenir un bon juré grâce au jeu vidéo

Les visiteurs du Tokyo Game Show, plus gros salon du loisir numérique asiatique, en sortent avec au moins deux bonnes résolutions: abandonner la cigarette et se préparer à être tirés au sort pour être jurés au tribunal, grâce à des jeux vidéo conçus à ces fins

Takara Tomy, créateur de ces programmes bienfaiteurs pour adultes, ambitionne d’apaiser les angoisses existentielles des Nippons, non sans engranger des bénéfices au passage, compte tenu du potentiel de clients.

« Au Japon, il y a quelque 27 millions de fumeurs dont 21,5 millions qui essaieraient de cesser de fumer si le prix du paquet dépassait 1.000 yens (7,5 euros) », contre 300 yens actuellement, assure le groupe.

Son jeu « Et s’il était interdit de fumer… », qui tourne sur la populaire console de poche DS de Nintendo, sera vendu fin novembre au prix de 5.040 yens (37 euros). Il s’agit, selon Takara Tomy, d’une solution pour se sevrer à moindres coûts, comparée aux cachets, piqûres et autres thérapies.

Guidé par une infirmière accompagnatrice virtuelle, le joueur fumeur doit être dégoûté du tabac en un mois. D’autres personnages, des « amis », encouragent le patient à qui mieux mieux pour qu’il ne renonce pas à mi-parcours.

Lorsque l’envie d’en griller une est trop forte, la machine lui propose de se calmer avec des mini-jeux archi prenants. Si le joueur parvient effectivement à abandonner la cigarette, le programme continue de le soutenir psychologiquement pour qu’il ne rechute pas.

Toujours dans la série, « Takara Tomy aide à affronter les difficultés de la vie », figure le lancement de « Et si j’étais désigné comme juré… ».

Ce jeu est censé préparer les Japonais à être tirés au sort, une perspective qui en effraye 80% à quelques mois de la mise en place des jurys populaires, en mai 2009.

Statistiquement, un électeur sur 352 risque d’être choisi. Mais, prétend Takara Tomy, l’appréhension disparaît avec la compréhension du mode de fonctionnement des jurys, procédures que son jeu se fait fort d’expliquer en détail par des leçons et simulations au tribunal.

AFP

[Vous pouvez en discuter sur le forum Japoninfos->

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentPeine de mort au Japon: La FIDH reproche au Japon d’aller à contre-courant
Article suivantYamato Life : 1ère faillite japonaise dans la crise