Les ventes du constructeur ont progressé sur un an de 47,9% en février au Japon, dans un marché automobile japonais lui aussi en hausse. Le PDG de la marque se rend ce lundi en Chine pour y donner une conférence de presse.

Toyota ne semble pas encore souffrir de la mauvaise image donnée par les nombreux rappels de voitures. Selon l’association japonaise des concessionnaires automobiles (Jada), la marque a vu ses ventes réalisées au Japon augmenter en février de 47,9% sur un an pour atteindre 146.145 véhicules vendus.

Les chiffres de Jada concernent les véhicules neufs, qui sont donc commandés des semaines, voire des mois à l’avance. Il est sûr qu’au Japon, son image de marque souffrira sûrement moins qu’à l’étranger et notamment aux Etats-Unis. La marque jouit au Japon d’une clientèle très fidèle et sur les plus de 8,5 millions de véhicules rappelés, 6 millions concernaient les Etats-Unis.

L’ensemble du marché automobile japonais augmente de 35,1%, aidé par une série de mesures de relances mises en œuvre par le gouvernement, favorisant surtout l’achat de véhicules moins polluants.

Apaiser les craintes en Chine
Le PDG de Toyota, Akio Toyoda, s’est rendu ce lundi en Chine pour continuer sa campagne de relations publiques commencée la semaine dernière aux Etats-Unis. Il donnera une conférence de presse dans la journée. La Chine est devenu le premier marché automobile mondial et Toyota y a également rappelé 75.000 véhicules.

Mamoru Kato, analyste automobile au Centre de recherche Tokai Tokyo, indique que «les informations sur les rappels aux Etats-Unis ont été très suivies en Chine». Il ajoute: «la conférence de presse est destinée à apaiser les craintes (…) et ils ont besoin d’en finir avec les problèmes».

Le Wall Street Journal rapporte aussi qu’en avril dernier, 259.119 voitures Toyota ont été rappelées en Chine à cause d’un problème de frein. C’est un reportage de la chaîne d’Etat CCTV qui en avait parlé, accusant Toyota de cacher le problème. Trois jours après la diffusion, Toyota lança une campagne de rappels en indiquant que cela n’avait aucun rapport avec le programme.

[Source : Lefigaro.fr->

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe Japon est envahi par les Wii !
Article suivantReportage Couteaux Japon – Ikkanshi Tadatsuna