Le Japonais Takahiko Kozuka a remporté à la surprise générale le Skate America en battant les Américains Johnny Weir et Evan Lysacek, alors que le couple allemand Aliona Savchenko – Robin Szolkowy s’est logiquement imposé, samedi soir à Everett (Washington).

Chez les dames, dans une compétition très relevée, la Sud-Coréenne Kim Yu-na a pris la tête de la compétition devant les Japonaises Miki Ando et Yukari Nakano à l’issue du programme court.

En danse sur glace, les champions du monde français Isabelle Delobel-Olivier Schoenfleder ont conservé leur première place devant les Américains Tanith Belbin-Benjamin Agosto et les Britanniques Sinead Kerr-John Kerr à l’issue de la danse originale, avant le libre de dimanche.

Kozuka, champion du monde juniors 2006, fils de Tsuguhito Kozuka, qui participa aux jeux Olympiques d’hiver de 1968, a gagné son premier Grand Prix à 19 ans.

En dépit d’une chute sur son quadruple boucle piqué initial, il a réussi huit triples sauts, dont une combinaison triple Axel-triple boucle piqué (12,20 pts) sur la musique de style médiéval du compositeur italien de Nino Rota pour le film « Roméo et Juliette ».

« Je ne suis pas complètement satisfait de mon quadruple saut, mais je suis heureux et très fier d’avoir gagné cette compétition », a déclaré l’outsider japonais.

Weir, battu la veille par Lysacek sur le programme court, a devancé son rival en réalisant un quasi sans-faute sur la musique du film « Notre-Dame de Paris » mais son quadruple boucle piqué a été dégradé par les juges, et il n’a fait « que » sept triples sauts.

Lysacek, très nerveux (2 chutes à l’échauffement), qui patinait sur « Rhapsody in Blue » de George Gershwin, a chuté sur le quadruple saut de sa combinaison d’entrée mais sa prestation artistique fut remarquable et très applaudie par un public abasourdi par la victoire finale du Japonais, qui n’était que 3e à l’issue du programme court.

Les champions du monde allemands de patinage artistique en couple, Aliona Savchenko – Robin Szolkowy, ont remporté leur premier Skate America avec un libre dramatique sur « La liste de Schindler ». Ils devancent les Américains Keauna McLaughlin-Rockne Brubaker et les Russes Maria Mukhortova-Maxim Trankov, qui ont complètement raté leur programme (3 chutes).

En danse sur glace, l’histoire racontée par les Français, un papy qui oublie ses rhumatismes pour danser avec une belle et jeune infirmière américaine le jour de la Libération et qui finit par sauter au dessus d’elle sur du boogie woogie, a séduit le public et les juges.

Même si, emportée par son énergie, Isabelle Delobel a oublié un twizzle, les Français ont obtenu 58,26 points pour ce programme. « Sans erreur et mieux interprété, c’est un programme qui pourrait nous rapporter 62 points », estime Schoenfelder. « L’essentiel est que nous nous soyons amusés sur ce programme qui va s’améliorer au fil des mois », a-t-il ajouté.

AFP

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentUn ministre japonais contre des élections anticipées
Article suivantUn Marocain et une Japonaise s’adjugent la 1ère édition du marathon international de Casablanca