Abe présente des excuses pour sa brusque démission

Le Premier ministre démissionnaire japonais, Shinzo Abe, a présenté dimanche, dans une lettre envoyée au Parti libéral-démocrate (PLD au pouvoir), des excuses pour sa brusque démission qui a abouti à un vide politique dans le pays.

M. Abe, hospitalisé depuis sa démission le 12 septembre, a également exprimé son soutien à Yasuo Fukuda, élu dimanche président du PLD pour succéder à l’ancien Premier ministre japonais.

Après une lourde défaite du PLD dans les élections sénatoriales qui ont privé le parti d’une majorité écrasante dans la Chambre haute japonaise, M. Abe n’a pas immédiatement quitté son poste, comme ce qu’ont demandé de nombreux hommes politiques du pays. Cependant, deux jours après qu’il eut prononcé un discours important sur sa politique et moins d’un mois après son remaniement ministériel, il a annoncé brusquement son départ.

Sa décision a suscité une vague de critiques de la part des partis d’opposition et de certains membres du PLD, qui l’ont accusé d’avoir gaspillé l’argent des contribuables car sa brusque annonce de démission a provoqué 13 jours de suspension de la séance parlementaire.

Source : XINHUA