Kumi : des larmes en offrande au dieu du  »politiquement correct japonais »

Très peu maquillée et habillée le plus simplement du monde, Koda Kumi est apparue en martyre ce jeudi 7 février 2008 dans une interview préenregistrée sur Fuji TV. En pleurs, la chanteuse a renouvelé ses excuses vis-à-vis de sa petite plaisanterie sur le liquide amniotique pourri des femmes de plus de 35 ans. Il ne manquait plus que des violons et sa mise à genoux devant les caméras pour parachever la scène… L’affaire aura fait grand bruit, lui aura valu la rancœur d’une frange de la population féminine nationale, et lui aura coûté la promo de Kingdom et de nombreux contrats publicitaires. Koda Kumi est aujourd’hui mise au rebut par avex, probablement pour quelques semaines, punie pour délit de sale blague. Ça ne rigole pas au Japon…

Source : www.orient-extreme.net