Forte volonté du gouvernement à préserver l’emploi au sein des entreprises

Compte tenu de la hausse du yen face aux monnaies étrangères, le gouvernement souhaite assouplir un système de subventions aux entreprises de l’Archipel, afin qu’elles n’aient pas recours aux licenciements.

Le gouvernement couvre une partie des salaires et des indemnités pour les entreprises préservant les emplois au prix d’éventuels chômages techniques ou transferts provisoires des employés.

Au mois d’août, plus de 49 000 entreprises avaient ainsi bénéficié de l’aide gouvernementale, notamment dans les zones sinistrées par la catastrophe du 11 mars.

Selon une règle instituée par le ministère du Travail, ces dispositions concernaient dans un premier temps les sociétés ayant subi en 3 mois une baisse de la production supérieure à 5 pour cent.

Depuis le mois d’octobre, la période de comparaison est désormais réduite à 1 mois.

Les entreprises dont les ventes sont appelées à diminuer pourront également être subventionnées par le gouvernement.

Article original : NHK World Service Français © 2011