Le constructeur japonais annonce un étonnant concept de voiture électrique, l’i MiEV Sport, très compacte, mais d’apparence sportive.

C’est avec un sens de l’opportunité assez particulier, qu’au moment où tous les journalistes auto se préparent à se rendre au salon de Francfort (dont ce rédacteur), Mitsubishi publie un communiqué pour annoncer une auto qui n’y sera pas. Elle sera au salon de Tokyo 6 semaines plus tard. Bon, tant pis on attendra, mais si la voiture est prête, il est dommage que le public européen ne puisse la découvrir. Cette voiture aurait en effet toute sa place à Francfort où l’écologie est en haut de l’affiche, mais où la voiture électrique est quasi inexistante. Dérivé des concepts précedents de Mitsubishi, l’i MiEV Sport est une pure électrique, alimentée par des batteries Li-Ion.

L’auto n’a pas un moteur, mais 3. Il y a un moteur principal à l’arrière, de 47 kW, il transmet sa puissance aux roues arrières, et il y a petit moteur de 20 kW dans chaque roue avant. On a donc une traction intégrale, mais elle nécessite un contrôle électronique très sophistiqué pour garantir la stabilité de l’auto en toutes circonstances. Mitsubishi explique que son système contrôle aussi bien le freinage que la traction, et surtout régule le couple transmis à chaque roue pour prévenir toute déviation de la trajectoire. Le comportement routier serait d’autant plus efficace que l’auto possède un chassis conçu pour la traction électrique, avec les batteries logées dans le plancher et une caisse en aluminium.

Mitsubishi pourrait proposer une voiture électrique sur le marché japonais dans 3 ans.

source : moteurnature.com

PARTAGER