Reçu en audience à Goma jeudi 17 janvier 2008 par le Chef de l’Etat Joseph Kabila, le sénateur japonais Tetsuro Yani, envoyé spécial du Premier ministre nippon, accompagné du directeur général adjoint de la Coopération internationale du ministère japonais des Affaires étrangères, Shigeyuki Hiroki a révélé l’octroi par son gouvernement, à la République démocratique du Congo, d’un montant d’environ 500 Usd pour soutenir les cinq chantiers du Président de la République. En séjour en République démocratique du Congo, le sénateur Tetsuro Yano, envoyé spécial du Premier ministre japonais qu’accompagne Shigeyuki Hiroki, directeur général adjoint de la Copération internationale, a tour à tour eu des entretiens avec le Président de la République Joseph Kabila Kabange, à Goma ; le Premier ministre Antoine Gizenga, le ministre des Affaires étrangères Antipas Mbusa Nyamwisi, le ministre du Plan Olivier Kamitatu, le ministre d’Etat chargé de l’Agriculture Nzanga Mobutu, le ministre d’Etat d’Etat près le Président de la République NkuluMitumba, et enfin le ministre près le Premier ministre Godefroid Mayobo, ce dernier étant un ancien stagiaire de l’Agence japonaise de la coopération internationale (JICA).

A la presse qui l’a abordé à l’issue de son séjour en RD Congo, l’homme d’Etat nippon a d’abord expliqué le but de son séjour en République démocratique du Congo, qui a été de remettre au Président Joseph Kabila une invitation officielle du Premier ministre de son pays à participer à la 4 ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique, TICAD IV, qui se tiendra du 28 au 30mais 2008 à Yokohama ; puis il a révélé la détermination de son gouvernement d’exécuter, dans les tout prochains jours, des projets de réhabilitation des routes et de l’aménagement de l’eau potable, travaux qui entent dans le cadre des cinq chantiers du programme d’action du Chef de l’Etat.

Pour Tetsuro Yano, ces projets, qui seront matérialisés par l’Agence d’exécution JICA, vont contribuer à la reconstruction de la République démocratique du Congo.

Cl. Vidibio/MMC

digitalcongo.net

PARTAGER