Le nombre de compagnies japonaises ayant investi dans des entreprises étrangères a augmenté de 29 pour cent au premier semestre 2011 par rapport aux six premiers mois de l’année dernière. Cette hausse est la plus importante enregistrée depuis 20 ans.

La hausse du yen en serait la raison principale. Le dollar s’établissant à un niveau légèrement supérieur à 80 yens, cela a permis de réduire les coûts d’acquisition et d’investissements.

Recof, une compagnie qui négocie des fusions d’entreprises, attend une hausse du nombre de compagnies japonaises investissant dans les entreprises étrangères pour développer leurs activités. En cause, la contraction de leur marché national, conséquence notamment de la baisse du taux de natalité.

© 2011 – NHK World Service Français