Le kanji 生 est un kanji très courant, que les enfants japonais apprennent dès leur première année de primaire. Néanmoins c’est un kanji qui a plusieurs sens et de très nombreuses lectures (deux on-yomi, せい et しょう et une dizaine de kun-yomi). Il mérite par conséquent une petite étude, et c’est ce que je vous propose aujourd’hui.


sei-kanji-cours-japonais生 : vivre, naître et grandir

生 désigne avant tout la vie : les deux on-yomi, せい et しょう peuvent utilisées dans ce sens, par exemple dans des mots courants comme 生活 (せいかつ) (vie, existence, avec une connotation vie pratique, vie quotidienne), 人生 (じんせい) (vie humaine, existence aussi, mais avec une connotation plus philosophique), 生涯 (しょうがい) (vie, avec cette fois l’idée de durée, « toute une vie », littéralement, « à l’horizon d’une vie »). A noter que la prononciation せい est plus courante que la prononciation しょう.

生 sert aussi à composer des verbes qui ont tous trait à ce thème : c’est le cas de 生きる (いきる), qui veut tout simplement dire vivre, de 生かす (いかす) qui veut dire, entre autres, ressusciter. Dans ce cas, c’est la lecture KUN い(きる・かす) qui est utilisée.

Lorsque 生 est utilisé pour parler de la naissance, c’est la lecture KUN う(む・まれる) qui est utilisée comme dans 生む (うむ) (donner naissance) et うまれる (naître, être né). De l’idée de donner naissance, on glisse vers celle de produire, créer, avec 生み出す (うみだす) mais aussi 生じる(しょうじる) dans lequel on retrouve la prononciation ON しょう.

Une fois né, il faut grandir, et 生 sert aussi à exprimer cette idée de croissance, mais plutôt pour la végétation… et les poils, les crocs, les cornes, bref de ce qui pousse naturellement, spontanément. Ainsi le verbe 生える (はえる), avec une autre prononciation KUN en は(える)sert-il à exprimer cette idée. Au passage, je vous signale cette expression amusante :
心臓に毛が生えている(しんぞうにけがはえている) Litt. « les poils lui poussent sur la poitrine », ce qui signifie « être impudent, trop sûr de soi »
Dans le même ordre d’idée, on trouve aussi le verbe 生い茂る (おいしげる), qui signifie « pousser dru », de manière luxuriante, pour la végétation. Cette dernière prononciation en お(う) est moins courante (elle n’est apprise qu’au collège). On la retrouve néanmoins dans 生い立つ・生い立ち qui désigne le fait de grandir pour un être humain, 生い立ち servant à désigner la prime jeunesse, la petite enfance.

生 : cru et pur

生 a un deuxième sens, celui de « cru », « non-préparé », « frais », associé à la prononciation KUN なま. Cela s’emploie essentiellement pour de la nourriture (ex: 生で食べる、なまでたべる、manger cru). La prononciation ON せい peut être utilisée pour des noms composés (ex : 生魚、せいぎょ、 poisson cru), mais pas toujours (ex : 生卵、なまたまご、oeuf cru, composé de 2 prononciations KUN). Enfin, 生(なま) peut être utilisé au sens figuré, par exemple dans 生意気 (なまいき、litt. « esprit cru », qui signifie impertinent, arrogant, grande gueule) ou dans 生番組 (なまばんぐみ、programme en direct, en live)

Dans ce même sens de « cru », « brut de décoffrage », il existe une prononciation moins courante き, qui signifie pur, non-dilué, et qui est plutôt associée à l’alcool.

起死回生 (きしかいせい)

Pour finir, je vous propose un petit 四字熟語 (よじじゅくご), ces proverbes composés de quatre caractères, qui paraissent parfois énigmatiques à la première lecture. Avec le caractère 生, le 四字熟語 le plus courant est 一生懸命 (いっしょうけんめい), mais comme j’en ai déjà parlé sur mon blog, je vais vous en présenter un autre. Je vous propose 起死回生 (きしかいせい) : 起 signifie ici « réveil », 死 signifie « mort », 回 signifie ici « à nouveau » et 生, vivant. Comme vous pouvez le deviner, le premier sens de 起死回生, c’est celui de la résurrection d’entre les morts. Mais l’expression est plus souvent employée au sens figuré de « renverser une situation désespérée », par exemple dans le domaine commercial (un nouveau produit miracle qui sauve une entreprise au bord de la faillite) ou sportif :
Ex : 起死回生のホームランです。C’est un home-run inespéré, qui sauve la situation (je ne sais pas si vous aimez le base-ball, mais je vous conseille de vous familiariser un peu avec ce sport, très populaire au Japon, et son vocabulaire)

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Comme vous pouvez le constater, les kanjis les plus courants ne sont pas les moins riches. Mais comme on les rencontre assez souvent, c’est assez facile de retenir leurs différents sens/prononciations. それでは、また。

Écrit par Élisabeth de Sukinanihongo