Les mangas débarquent sur Wii

Le papier, c’est dépassé. Et, pour les plus sensibles d’entre nous, une larme coule sur notre joue quand on pense aux arbres qui se sont sacrifiés (malgré eux) pour nous permettre de nous exprimer. Tout ceci pour dire qu’il sera bientôt possible pour les petits (et plus grands) japonais de profiter de leurs mangas préférés sur Wii.
doraemonSelon le New York Times, que l’on croira volontiers, quatre des plus grand éditeurs de manga au Japon ont formé une co-entreprise avec une société de logiciels (dont le nom demeure inconnu) pour amener des versions numériques de leurs mangas sur la Wii de Nintendo.

Ce n’est pas la première qu’une telle initiative se produit. Par exemple, parmi les nombreux qui existent, sachez que Cobra s’était vu adapter en « manga numérique » sur la défunte PSOne. Restent ensuite les soucis liés à la visibilité, car oui, on ne regarde pas un écran comme on lit un livre. Mais sachons en tirer les avantages, comme celui de ne voir aucune page de son manga favori arraché par un chat qui est décidément très fier de ses griffes.

Juliette je t’aime ? Oh Wii !
Les éditeurs prenant part à l’aventure ne sont pas des novices, car on trouve le mastodonte Shueisha, célèbre pour avoir fait vibrer des milliers d’ados avec Dragon ball, Saint Seiya, Naruto ou encore One Piece. Kadokawa sera également de la partie, à qui l’on doit les parutions de Chrno Crusade, Cowboy Bebop et Neon Genesis Evangelion). Le plus gros d’entre eux, Kodansha (Weekly Shonen Magazine) offrira aussi ses services, au même titre que Shogakukan (Patlabor, Détective Conan, Doraemon et Maison Ikkoku, plus connu chez nous sous le nom de Juliette je t’aime) .

Et tout ce beau monde s’est réuni pour former Librica, au début du mois. Ces mangas seront disponibles via la Wii Ware channel. On parle d’une offre qui s’étendrait également à la DS, avec bien évidemment la possibilité de transférer ses bandes dessinées d’une machine à une autre.

Malheureusement, il est pour l’heure impossible de savoir quand et pour combien il sera possible de relire pour la énième fois les aventures de Songoku sur Wii, et même si ce service dépassera les frontières nippones. En attendant, rabattons-nous sur nos bonnes vieilles versions papier.
Source : New York Times