Le premier ministre japonais Yoshihiko Noda a promis l’octroi de nouveaux prêts pour un montant total de 870 millions de dollars à l’Irak pour l’aider à développer ses champs pétrolifères.
Lors d’une rencontre avec le premier ministre irakien Nouri al-Maliki mardi à Tokyo, M. Noda a rappelé que l’Irak était le premier pays du Moyen-Orient ou d’Afrique du Nord à avoir encouragé le processus de démocratisation.

Il a déclaré qu’il était fier de la contribution du Japon au développement de l’Irak par l’intermédiaire d’une aide financière et technologique.

M. Maliki a répondu que l’assistance financière du Japon aiderait l’Irak à se développer et à stabiliser son économie et sa société.

Article original: NHK World Service Français © 2011