Quand la technologie dérape, les conséquences peuvent être amusantes. Ces dernières semaines au Japon, elles sont aussi inquiétantes. Un journaliste du magazine Sankei Sport a en effet mis en lumière un défaut d’un système de reconnaissance faciale. Problème, ce dernier est utilisé dans certains distributeurs de cigarettes installés il y a quelques semaines dans l’archipel.

La plupart de ces appareils nécessitent de présenter une carte spécifique (baptisée Taspo), délivrée uniquement aux plus de 20 ans, l’âge de la majorité au Japon. Mais quelque 4000 machines intègrent uniquement la reconnaissance faciale, un système que le journaliste a pris en défaut en présentant une photo d’un magazine représentant un homme de 50 ans. Il a ensuite retenté l’expérience, dans une autre ville, à l’aide d’un cliché plus petit (8cm) pour un résultat identique. Seule une tentative avec une photo d’identité a échoué.

Source : http://numerique.lemondeinformatique.fr

PARTAGER