, Étudier la langue japonaise au JaponLe Japon, avec sa culture, ses mangas, son Histoire fait rêver de nombreuses personnes. Plus d’un français japanophile souhaiterait comprendre la langue japonaise aux sonorités bien particulières. Si loin, la barrière du langage, l’aspect financier… Tout semble pourtant insurmontable. Qu’en est-il réellement ? Apprendre au Japon, est-ce vraiment si onéreux et compliqué ?

Pourquoi étudier au Japon ?

On se fait souvent toute une montagne concernant l’organisation d’un séjour au Japon. Est-ce vraiment si insurmontable ? Quel que soit son objectif, que ce soit par passion, loisir ou pour y travailler. Partir faire ses études au Japon représente une expérience hors du commun et un enrichissement personnel certain. Mais cela représente également le meilleur moyen de découvrir le pays du soleil levant et sa culture. C’est une chance que l’on pense souvent réservée aux autres, mais qui, avec une pincée d’organisation et une cuillère à soupe de motivation, devient tout à fait réalisable !

L’un des clichés ayant la vie dure reste l’apprentissage de la langue japonaise. Si retenir les nombreux kanji japonais (sinogrammes) est effectivement un travail important, parler en soi le japonais n’est pas si compliqué qu’il y parait. En 1 an, voire en 6 mois, grâce à un programme complet dispensé par les écoles de langue présentes sur place, il est tout à fait possible de maitriser le japonais suffisamment bien pour tenir une conversation de tous les jours.

Outre la langue du pays, lors de son voyage il faut évidemment tenir compte du coût de la vie au Japon. Mais là encore, étudier dans l’Archipel japonais peut s’avérer très intéressant. En effet, comparé à d’autres pays tels que les États-Unis ou l’Angleterre, avec des écoles à 6.500€ l’année en moyenne, le Japon s’avère bien plus abordable.

Étudier directement au Japon ouvre également des portes pour y continuer sa vie et y travailler. Le pays fait face à une importante crise démographique et le marché du travail japonais est particulièrement souple (avec les avantages et inconvénients que cela implique). Et plus de 50% des entreprises japonaises se disent prêtes à engager des étrangers.

, Étudier la langue japonaise au Japon
Salle de cours de l’Université du Kansai – Photo : Tokumeigakarinoaoshima, CC0

Comment étudier au Japon ?

Partir étudier dans un pays étranger représente un coût non négligeable, et la solution la plus simple pour y remédier reste bien sûr de travailler sur place. Au Japon, il est particulièrement facile de trouver des « baito« , ces petits jobs à temps partiels. Ainsi, comme la loi japonaise les y autorise, la plupart des étudiants au Japon travaillent et cela permet souvent de payer loyer, nourriture et sorties.

Cependant, l’organisation de ses études au Japon n’est pas toujours facile, surtout à plus de 10 000km. Certains organismes, tels que Motivist Japan, proposent d’encadrer entièrement la recherche du prospectant et d’accompagner la personne tout au long du processus. Ils aident ainsi à trouver une école et une formation adaptée, conseillent, préparent les dossiers d’inscriptions et de demande de visa, traduisent différents document et assistent les étudiants même une fois au Japon. Un véritable coaching personnel qui est même dispensé gratuitement pour les étudiants incorporant les écoles affiliées au programme.

Qui est Motivist Japan ?

Filière française du site Ryugakusite.com qui facilite les japonais à partir étudier à l’étranger, Motivist Japan guide les français et les étrangers quels que soient leur âge et leur profil, qui souhaitent apprendre le japonais au Japon. Avec près de 30 écoles partenaires à Tôkyô, Chiba, Fukuoka, Gifu, Gunma, Hiroshima, Kumamoto, Kobe, Kyôto, Nagasaki, Nagoya, Ôsaka, Saitama, Sapporo, Tochigi ou encore Okinawa, Motivist Japan offre une réelle opportunité d’études au Japon à tout ceux qui veulent faire de leur rêve une réalité.

Pour contacter Motivist Japan :