Dans la revue de presse de ce jeudi 7 janvier, nous aborderons : Un deuxième record consécutif enregistré à Tôkyô, une anxiété de la population face à un possible état d’urgence, et des chutes de neige record qui ont coûté la vie à quatre personnes. 

Tôkyô signale 2 447 nouveaux cas de coronavirus, 2e record quotidien consécutif

Tôkyô enregistre un nouveau record d’infections au coronavirus ce jeudi 7 janvier. En effet, 2 447 cas ont été recensés en cette seule journée, a déclaré le gouvernement métropolitain. Le décompte quotidien a battu le précédent qui s’élevait à 1 591 infectés hier. La capitale japonaise reste prisonnière d’une troisième vague, après des poussées antérieures en avril et en août 2020. Tôkyô a constaté que près de 2 000 citoyens auraient été infectés en décembre, nombre de contaminations le plus élevé depuis le début de la pandémie au commencement de 2020, avec une moyenne de 621 nouveaux cas. De nouveaux records surviennent sans cesse, et la moyenne quotidienne de contamination est de 328 par jour, selon le gouvernement. Ce dernier signale plus de 67 000 cas au total, et le nombre de décès est en hausse constante. De plus, près de 2 977 patients sont hospitalisés à Tôkyô, et 113 personnes sont dans un état critique.

L’anxiété monte avec un autre état d’urgence dans la région de Tôkyô

Les Japonais ont exprimé aujourd’hui leur inquiétude quant à la façon dont leurs vies et leurs entreprises vont être affectées par l’imposition d’un autre état d’urgence à Tôkyô et dans les régions voisines à la suite d’un nombre record de cas de coronavirus. Dans le même temps, la décision du Premier ministre Yoshihide Suga de déclarer l’état d’urgence jusqu’au 7 février a suscité le scepticisme de certains habitants, qui ont mis en doute l’effet que cela aurait sur la réduction des infections. « Je veux toujours que le gouvernement nous montre ce que nous pouvons faire exactement pour prévenir les infections », a déclaré Iyonaga, qui travaille à domicile quatre jours par semaine en raison de la propagation du virus. La déclaration d’urgence intervient un jour après que le nombre quotidien de nouvelles infections au Japon ait dépassé les 7 000 cas pour la première fois, augmentant les inquiétudes concernant la pression exercée sur le système médical.

4 morts dans des accidents de déneigement au nord-est du Japon

Quatre personnes sont mortes dans des accidents séparés lors de travaux de déneigement dans le département d’Akita, dans le nord-est du Japon, en l’espace de deux jours, a annoncé la police locale. Hiroyuki Nakayama, 47 ans, et sa mère Hideko, 74 ans, ont été enterrés vivant alors qu’ils déneigeaient une grange près de leur maison à Yuzawa vers 13h30 mardi. Selon les forces de l’ordre, un homme qui a signalé l’accident leur a dit: « J’ai entendu la neige tomber et je suis sorti pour vérifier, mais les deux étaient hors de vue ». Kenzo Takahashi, 86 ans, a été retrouvé dans la neige profonde près de son domicile en ville vers 16h30 mercredi. Il travaillait également pour déneiger une grange près de chez lui. Plus tard dans la journée, Sachi Kato, 81 ans, et Kazuko Sasaki, 72 ans, ont également été retrouvés ensevelis sous la neige près de leurs maisons respectives dans les villes de Yuzawa et Daisen. Afin d’éviter que les maisons ne s’effondrent, de nombreux habitants, y compris les personnes âgées, doivent enlever la neige accumulée sur leurs toits. Le gouverneur d’Akita, Norihisa Satake, a demandé mardi à la Force d’Autodéfense Terrestre d’envoyer une mission de secours en cas de catastrophe à Yokote, à côté de Yuzawa, pour faire face à des chutes de neige record.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.