Quelques mois après le vote par le parlement de la légalisation du casino au Japon, une étude révèle que 3,6% des Japonais sont soupçonnés d’avoir une addiction aux jeux d’argent, dont les Pachinko, qui représentent le plus grand chiffre d’affaires. 

Le parlement avait voté, en décembre dernier, la légalisation des casinos dans le but de favoriser le tourisme dans le pays. Pourtant, le Japon enregistre un taux d’addiction plus élevé que ceux d’autres pays étudiés, où les relevés sont compris entre 0,2 et 2,4%. Les jeux d’argent, bien que flirtant avec l’illégalité, sont depuis des années de réelles institutions dont les japonais sont épris.

Pour faire face à ce fléau, qui pourrait aller grandissant avec la légalisation des casinos, le gouvernement a décidé de limiter les paris en ligne d’ici 2022. L’expert qui a supervisé cette enquête rappelle aussi que l’effort doit également venir des centres médicaux en développant de meilleures façons de traiter ces addictions.