Six ans après la triple catastrophe de l’Est du Japon, 123 000 personnes sont encore évacuées des zones sinistrées, dont plus de la moitié du département de Fukushima. En cause, le temps pris par les travaux d’élévation des futurs terrains d’habitation, mais aussi les ordres d’évacuation toujours en vigueur dans quelques zones autour de la centrale nucléaire de Fukushima 1. Suite aux importants travaux de décontamination notamment, ces directives sont toutefois progressivement levées, autorisant le retour des anciens habitants.

Cet article est réservé aux abonnés de Japoninfos.
Il vous reste 70% de l'article à lire. Pour le découvrir en entier abonnez-vous au CLUB japoninfos.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentPremier appel entre Shinzo Abe et Moon Jea-In
Article suivantNouvelles modalités de l’envoi de passeports au Japon

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.