Le président sud-coréen et le premier ministre japonais se sont entretenus pour la première fois, jeudi, par téléphone. Une discussion cordiale qui annonce un avenir positif concernant les relations entre les deux pays. Alors que l’ancienne présidente Park Geun-Hye préférait mettre des distances, Moon Jea-In se veut plus amical concernant son voisin.

A peine élu, le président Moon Jea-In, montre sa volonté de coopérer et de pacifier les relations avec le Japon. La coopération se fera particulièrement au sujet de la Corée du Nord, où le premier ministre Shinzo Abe annonce sa coopération avec la Corée du Sud pour dissuader la Corée du Nord de toute attaque nucléaire. Il avait d’ailleurs déjà annoncé son étroite collaboration avec les Etats-Unis à ce sujet.

Mais des points de mésententes apparaissent quand il s’agit d’évoquer le sujet des femmes de réconfort. Bien qu’un accord ai été trouvé à ce sujet, il n’en reste pas moins controversé en Corée du Sud. Les victimes et familles des victimes demandent une responsabilité officielle du Japon. Néanmoins, Le président Sud-Coréen a le désir de résoudre ce problème et de renégocier cet accord.