Dans la revue de presse du mardi 4 mai, nous aborderons : le développement des capacités de défense militaire, l’aménagement des côtes à la suite du tsunami de 2011 et la Tour de Tôkyô décorée pour la journée des enfants.

Le Japon renforce ses capacités de défense

Face au renforcement militaire de la Chine et de la Russie, le gouvernement japonais accélère le renforcement des capacités des forces d’autodéfense dans le domaine de l’espace, du cyber-espace et du spectre électromagnétique. Selon un haut responsable des Forces d’autodéfense, il est essentiel de disposer d’avantages dans ces nouveaux domaines. Car, au même titre que dans les domaines conventionnels de la terre, de la mer et de l’air, il faut garantir l’efficacité des capacités de communication et de déploiement des troupes. Une unité de guerre électronique de 80 membres a été lancée en mars sur une base de la Ground Self-Defense Force dans la ville de Kumamoto, au sud-ouest du pays. L’unité détecte et analyse les communications navales et aériennes ainsi que les émissions radar des pays voisins. Elle sera également chargée de perturber les communications et les radars de l’ennemi en cas de besoin. Cinq autres unités similaires devraient être mises en place avec leur quartier général au Camp Asaka, dans la région métropolitaine de Tôkyô, d’ici mars 2022.

Réaménagement des côtes suite au tsunami

Des pins poussent à nouveau le long du littoral de Takata Matsubara grâce aux efforts déployés pour restaurer les célèbres pinèdes balayées par le tsunami provoqué par le grand tremblement de terre de mars 2011 dans l’est du Japon. Avant le tremblement de terre, cette portion de plage d’environ 2 kilomètres de long était luxuriante et comptait quelque 70 000 pins. C’était un endroit populaire auprès des baigneurs, qui a même été désigné comme un lieu de beauté scénique par le gouvernement national. Mais le tsunami de 2011 a englouti les pinèdes de Takata Matsubara, ne laissant derrière lui qu’un seul arbre connu sous le nom de « pin miracle ». Environ 90 % de la plage a également été perdue à cause du tsunami et de l’affaissement du sol que le séisme a déclenché. En partenariat avec le gouvernement départemental d’Iwate et le gouvernement municipal de Rikuzentakata, un groupe s’efforce depuis lors de restaurer ces pinèdes. Leur objectif de planter 40 000 pins dans la région devrait être atteint d’ici la fin du mois. « Nous aimerions transmettre les pinèdes comme un trésor appartenant à la population locale », a déclaré Katsuji Chida, 72 ans, chef adjoint du groupe.

Des carpes pour décorer la Tour de Tôkyô

La Golden Week, célèbre période de vacances pour les Japonais, englobe quatre jours fériés différents ! À cela s’ajoute un jour férié national qui varie légèrement d’une année à l’autre pour compléter la semaine. La fête la plus emblématique de cette période est Kodomo no Hi, le « Jour des enfants ». Traditionnellement célébré le 5 mai, Kodomo no Hi est censé être un moment pour célébrer la santé et le bonheur des enfants. Cette fête, centrée sur les garçons (les filles sont fêtées le 3 mars), a en fait des racines très anciennes, et certains disent qu’elle pourrait s’être inspirée de coutumes similaires en Chine. Au Japon, en particulier, les banderoles colorées sont une tradition vivante qui égaye le ciel du printemps. Un total de 333 carpes koï colorées se balancent, devant la porte principale de la tour de Tôkyô, haute de 333 mètres, dans le quartier de Minato à Tôkyô. Les décorations sont installées chaque année autour de la fête nationale de la Journée des enfants. Les carpes seront exposées jusqu’à dimanche, bien que les ponts d’observation et les boutiques de la tour soient fermés en raison de l’état d’urgence en place pour limiter la propagation du coronavirus.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentÉdito Nº36 : Le clou appelle le marteau
Article suivantJournal N°36 – Des pressions sociales

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.