L’État Islamique (EI) a revendiqué l’assassinat samedi d’un ressortissant japonais au Bangladesh, ce qui représente le second meurtre en moins d’une semaine dans le pays.

Des membres de la police métropolitaine de Dhaka (© Nahid Sultan)
Des membres de la police métropolitaine de Dhaka (© Nahid Sultan)

Selon le SITE Intelligence Group qui a pour rôle de surveiller les réseaux sociaux djihadistes, le groupe terroriste a publié sa revendication sur Twitter. Le groupe avait déjà communiqué sur le meurtre d’un Italien au Bangladesh, mardi dernier.

La victime japonaise se nommait Kunio Hoshi, âgé d’une soixantaine d’année. Hoshi était au Bangladesh pour un projet agricole depuis le 28 août et avait décidé de rester avec un ami à Munshipara dans le district de Rangpur. C’était sa seconde fois au Bangladesh, en effet, il était déjà venu dans ce pays en février.

Il a été abattu par des assaillants masqués et en moto. Touché à la tête, à la poitrine et à la jambe, il décéda sur le chemin de l’hôpital.

Un peu plus tard, l’EI a déclaré vouloir mener d’autres attaques. Suite à cela, l’ambassade du Japon au Bangladesh a averti, sur son site internet, les citoyens en leur conseillant de faire preuve d’extrême prudence et d’éviter les déplacements inutiles à l’extérieur.

L’assassinat de Kunio Hoshi intervient un mois après que le gouvernement japonais ait élevé le niveau de sécurité suite à des menaces visant les intérêts de Tôkyô en Indonésie, Malaisie et en Bosnie-herzégovine.

Caroline – Source : The Japan Times

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentDeux espions présumés japonais arrêtés en Chine
Article suivantA la découverte de l’Umeboshi

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.