Dans cette revue de presse du vendredi 22 février 2019, nous abordons : le parfait atterrissage de la sonde Hayabusa 2, la secousse d’hier soir à Hokkaidô et la célébration du “Takeshima Day” qui ravive les tensions entre le Japon et la Corée du Sud.

Un atterrissage parfait pour la sonde Hayabusa 2

Vers 7h29 ce matin, la sonde japonaise Hayabusa 2 a réussi son atterrissage sur l’astéroïde Ryugu comme l’a confirmé l’agence aérospatiale japonaise (JAXA).
Ryugu est un astéroïde mesurant environ 900 mètres de diamètre. Son orbite passe entre la Terre et Mars et l’astéroïde se trouvait à environ 340 millions de kilomètres. Une grande réussite pour la JAXA qui a réalisé la tâche difficile de guider l’engin spatial dans un cercle d’un rayon de 3 mètres seulement sur l’objet céleste.
L’atterrissage s’est fait près de « l’équateur » de l’astéroïde, car la zone est  probablement riche en eau et en substances organiques. Les échantillons de roche qui seront collectés et rapportés sur Terre par Hayabusa 2, devraient aider à clarifier la manière dont le système solaire s’est formé et comment la vie est apparue sur Terre. C’est la deuxième sonde japonaise à atterrir avec succès sur un astéroïde après la première sonde Hayabusa, qui avait atterri sur l’astéroïde du nom d’Itokawa, en 2005.

Un séisme secoue Hokkaidô

Un tremblement de terre de magnitude 5,7 a secoué Chitose proche de Sapporo sur l’île d’Hokkaidô, et il n’y a eu pas de risque de tsunami a spécifié l’Agence japonaise de météorologie.
Le séisme est survenu ce jeudi à 21h22, à une profondeur de 41km, à quelque 24km à l’est de Chitose selon l’Institut américain de géophysique. La secousse a atteint 6 sur 7, sur l’échelle sismique japonaise de Hondo, dans certaines régions d’Hokkaïdô. Il n’y a pas eu de dégât important à déplorer, 4 personnes ont été légèrement blessées après avoir chuté lors du tremblement de terre. Près de 680 personnes ont été temporairement bloquées dans les trains sur la ligne JR Chitose et environ 170 personnes ont dû passer la nuit à l’aéroport New Chitose, la principale porte d’entrée aérienne de la région.

Un regain de tension autour des îles de Takeshima

Des tensions, avec la Corée du Sud, autour de la revendication des îles de Takeshima par le Japon, persistent depuis la fin de la guerre 1945.
Ce 22 février, au Japon, a eu lieu le « Takeshima Day », ce qui renforce encore les tensions entre les deux pays déjà fortes depuis l’incident du 19 février dernier où un navire de recherche de la marine sud-coréenne a été aperçu dans les eaux des îlots Takeshima.
Hiroshi Ando, ​​vice-ministre du Cabinet japonais, a déclaré : « Nous adopterons une attitude ferme pour faire connaître la position de notre pays à la Corée du Sud et continuerons à traiter la question de manière persistante et calme ». Cette déclaration témoigne du climat compliqué entre le Japon et la Corée du Sud et de la détermination nippone sur le sujet.