L’indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a fini la séance de vendredi en hausse de 1,22%, les investisseurs saluant l’annonce d’un nouveau plan d’aide financière à la Grèce, un accord qui soutenait aussi les valeurs sur les autres places en Asie après celles d’Europe et des Etats-Unis.

A la clôture, l’indice Nikkei 225 des valeurs vedettes a augmenté de 121,72 points pour s’afficher à 10’132,11 points. Il a progressé de 1,6% durant la semaine.

L’indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a de son côté engrangé 8,70 points vendredi (+1,01%) pour terminer à 868,81 points.

La séance a été moyennement active, avec 1,76 milliard de titres échangés sur le premier marché.

Les dirigeants de la zone euro se sont entendus jeudi sur un nouveau programme de sauvetage de la Grèce, visant aussi à empêcher une contagion de la crise de la dette à d’autres pays européens.

Les investisseurs au Japon ont en outre profité de titres jugés bon marché en cette fin de semaine, selon des courtiers.

Alors que de nombreuses entreprises nippones feront état de leurs comptes au cours des prochains jours, les actions de groupes exportateurs ont été appréciées, en dépit de la cherté pénalisante de la monnaie japonaise.

Le dollar s’échangeait aux environs de 78,60 yens en fin de journée à Tokyo, en tendance légèrement baissière par rapport à la veille, tandis que l’euro se reprenait pour osciller aux alentours de 113,20 yens.

En partie soulagés par les avancées sur les problèmes d’endettement en Europe et aux Etats-Unis, les acteurs de la place tokyoïte ont particulièrement honoré les titres des banques et des sociétés d’assurances ou de placement.

Les actions des deux méga-banques nippones Mizuho et Mitsubishi UFJ Financial Group ont respectivement augmenté de 2,33% à 132 yens et de 3,30% à 407 yens, tandis que celle de leur concurrente Sumitomo Misui Financial Group s’est élevée de 3,60% à 2.530 yens.

La même tendance s’est dégagée pour les maisons de courtage, le titre Nomura Holdings gagnant 3,15% à 393 yens et celui de Daiwa Securities 2,01% à 355 yens.

Sur le front industriel, les titres des entreprises d’électronique et d’automobiles ont également bénéficié du relatif optimisme des investisseurs.

L’action du fleuron nippon Sony a regagné 1,11% à 2100 yens tandis que celle de son rival Panasonic s’est redressée de 0,65% à 931 yens.

Très sensible au cours de l’euro, le titre Canon a enregistré un gain de 1,34% à 3785 yens. Celui de Nintendo, une entreprise durement touchée par la force de la devise nippone, a en revanche fléchi de 0,53% à 14’910 yens.

Dans le domaine de l’automobile, en général très influencé par les mouvements des monnaies et les perspectives économiques extérieures, Toyota s’est apprécié de 0,76%, à 3335 yens.

Les titres des deux autres acteurs majeurs japonais de cette industrie, Honda et Nissan, ont pris 2,21% à 3235 yens pour le premier et 1,65% à 861 yens pour le second.

La cote très surveillée de la compagnie d’électricité Tokyo Electric Power (Tepco), exploitante de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, a quant à elle cédé de 7,97% pour redescendre à 543 yens.

Les actionnaires de Tepco ont encaissé des bénéfices après la forte hausse de la veille (+15,91%), le titre faisant depuis des semaines l’objet de spéculations à court terme au gré des annonces quotidiennes concernant cette entreprise dont les finances sont en péril.

Quelque 220 millions d’actions de cette compagnie ont changé de mains durant la journée.©

© 2011 – Romandie.com – mm – Tokyo (awp/afp) – (AWP / 22.07.2011 09h16)

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe Japon prêt à acheter davantage d’obligations européennes si nécessaire
Article suivantUn mur de 18m pour la centrale de Hamaoka

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.