Pour résoudre le différend diplomatique entre le Japon et la Corée du Sud concernant la statue des « femmes de réconfort » érigée devant le Consulat général du Japon à Busan en décembre dernier, le Ministère des Affaires étrangères sud-coréen a officiellement demandé que la ville déplace le symbole.

, Busan pourrait déplacer la statue des « femmes de réconfort »
Statue en l’honneur des femmes de réconfort érigée en 2011 à Séoul (© Lisy_)

La polémique avait enflé lorsque le consul japonais s’était vu rappeler au Japon en décembre 2016, après l’érection d’une statue en l’honneur des « femmes de réconfort », juste devant le Consulat japonais à Busan ; ou encore en janvier dernier, alors qu’une nouvelle statue était installée sur l’île de Takeshima (Dokdo pour les Coréens).

Une lettre officielle signée par le Ministre des Affaires étrangères, Yun Byung-se, a été envoyée le 14 février aux autorités de Busan afin de signaler que l’emplacement de la statue était indésirable pour des raisons de protocole diplomatique, entre autres. Il y était également suggéré que toutes les parties concernées, y compris le gouvernement national, les municipalités et les groupes de citoyens, devraient se consulter pour trouver un lieu plus approprié.

Toutefois, les autorités de Busan n’ont pas encore répondu à la demande.

Mélanie Alves – sources : The Asahi Shimbun.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.