Comme vous le savez déjà, cela fait 5 ans que le Tôhoku a été touché par un violent séisme suivi d’un tsunami meurtrier. À cela, s’est ajouté l’accident nucléaire de la centrale de Fukushima qui n’a cessé d’inquiéter le monde entier. Le Japon a bien sûr commémoré ce triste anniversaire et la France également propose plusieurs évènements.

L’Ambassadeur japonais en France, M.Yoichi Suzuki, a aussi fait part de ses pensées via Twitter.

Conférences

Fukushima-FragmentsKosuke Okahara présentera les photographies issues de son ouvrage Fukushima, Fragments tout en racontant ce qu’il y a vu, les dégâts, la reconstruction, le bouleversement parmi les communautés, etc.

Yayoi-HitomiYayoi Hitomi, habitante de Fukushima et militante engagée contre le nucléaire, donnera 2 conférences à Paris et à Lyon. L’occasion pour elle de témoigner et de porter la voix des victimes qui subissent encore les conséquences de l’accident.

  • Lyon, samedi 12 mars, La Maison des Passages – 44 rue Saint Georges à partir de 13h30. Seront également présentes Kurumi Sugita de Nos Voisins Lointains 3.11 et Marie Augendre, géographe pour le projet DILEM (Déplacés et Indécis Livrés à Eux-Mêmes après l’accident nucléaire).
  • Paris, lundi 14 mars, Salle de Conférence Espace Jean Dame – 17 rue Léopold Bellan de 19h à 22h.

Film

Seul-à-FukushimaSeul à Fukushima, un film de Mayu Nakamura. Naoto Matsumura, 55 ans, vit seul avec ses animaux à Tomioka, une ville située à seulement 12 kilomètres de la centrale nucléaire Daiichi, c’est-à-dire dans la zone d’exclusion des 20 kilomètres. Le film se penche sur les motivations de cet homme qui a refusé d’être évacué.

Ouvrages

Nucléaire-en-AsieLe nucléaire en Asie – Fukushima, et après ? de Mathieu Gaulène. Cet ouvrage fournit le panorama le plus complet sur le nucléaire en Asie aussi bien civil que militaire. Il revient bien évidemment, dans une partie dédiée, sur l’accident de Fukushima et sur les mouvements antinucléaires qui l’ont suivi.

Au-coeur-de-FukushimaAu coeur de Fukushima, mangas de Kazuto Tatsuta. L’auteur qui a travaillé 6 mois à la centrale après l’accident ne ne prétend pas vouloir révéler sur ce qui s’est passé mais simplement à décrire la vie des personnes travaillant sur place dans des conditions souvent extrêmes.

La désolationArnaud Vaulerin, correspondant au Japon pour le journal Libération, revient lui aussi sur les travailleurs de la centrale dans son livre La désolation. Il y décrit notamment l’immensité de la tâche et les conditions mortifères dans les-quelles les employés sont bien souvent exploités.

Blog

(© Horizons du Japon)
(© Horizons du Japon)

Les Français habitant au Japon sont nombreux à partager leurs expériences dans l’archipel et ils ont été nombreux à témoigner après l’accident. Angelo d’Horizons du Japon se souvient de cette journée et des jours qui ont suivi.

Autres

Fukushima-Night
(© Emmanuel Lepage)

Fukushima Night propose une soirée avec des films, des expositions, des performances ainsi qu’un débat.

VCanonSoirée en mémoire de la catastrophe de Fukushima et de Tchelnobyl à Paris. Au programme : concert, expositions, vente d’objets japonais et projection du film Canon des petites voix en présence de sa réalisatrice Hitomi Kamanaka.