Le 29 février, Voltaire T. Gazmin, Secrétaire de la Défense philippin, et Kazuhide Ishikawa, Ambassadeur japonais aux Philippines, ont signé un accord sur le transfert d’équipements et de technologies de défense. Une première pour le Japon en Asie du Sud-Est, alors que cet accord marque encore une étape importante dans le partenariat stratégique que Tôkyô et Manille mettent en place.

La signature de l'accord au camp Aguinaldo (© Gouvernement de la République des Philippines)
La signature de l’accord au camp Aguinaldo (© Gouvernement de la République des Philippines)

Un accord gagnant-gagnant

Pour faire simple, cet accord sert de cadre au Japon pour le transfert d’équipements aux Philippines. Ainsi Tôkyô, dont la demande intérieure seule ne suffit pas à faire vivre son industrie de l’armement, s’ouvre un nouveau marché où il peut vendre une grande variété de matériels. Pour les Philippines, cet accord leur permet de remettre à niveau leur armée et leurs capacités de renseignement, surveillance et reconnaissance. D’ailleurs, selon le The Philippine Star, le premier transfert porterait sur des avions TC-90, afin de pallier au manque d’appareils pour la surveillance maritime de l’archipel philippin.

Un renforcement des capacités qui n’est pas innocent

Volaire T. Gazmin, a officiellement déclaré que cet accord n’était dirigé contre aucun pays, mais avait simplement pour but l’amélioration des forces armées du pays. Évidemment, on peut douter de cette déclaration : cet accord, et d’une manière générale le rapprochement avec le Japon, fait suite aux récentes actions de Pékin en mer de Chine méridionale. La Chine s’affirme toujours plus en menant des opération de militarisation sur plusieurs îles, notamment les îles Spratleys, en partie revendiquées par les Philippines. L’amélioration des capacités militaires de Manille permettrait ainsi de surveiller les incursions chinoises dans sa ZEE et d’intervenir si besoin, notamment aux alentours du récif de Scarborough, dont la Chine et Taïwan réclament la souveraineté.

Valentin Maricourt – sources : Gouvernement de la République des Philippines, The Japan Times, The Philippine Star

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédent.ekotumi., un vent de modernité musicale
Article suivantCatastrophes du 11 mars 2011, initiatives de part et d’autre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.