Cela fait 6 ans jour pour jour que la côte nord-est du Japon a été touchée par une triple catastrophe. Le 11 mars 2011, le Tôhoku est secoué par un violent séisme qui entrainera un tsunami meurtrier. Et les jours qui suivirent verront débuter une crise nucléaire toujours non résolue à l’heure actuelle.

, Catastrophe du Tôhoku : 6 ans
La ville de Minamisanriku, département de Miyagi, a été l’une des plus durement touchés par le tsunami (© Christopher Johnson)

Pour rappel, la catastrophe a fait 15 893 morts et 2 553 disparus. À cela s’ajoute également 3 523 décès indirectement dus au désastre. Le nombre de déplacés des départements les plus touchés, Iwate, Miyagi et Fukushima, était encore de 123 168 personnes en février, dont 79 226 de Fukushima. 6 ans après, 34 000 déplacés habitaient encore dans des logements provisoires. Même si seulement 30% des zones initiales sous ordre d’évacuation demeurent, peu de personnes souhaitent revenir habiter dans ces zones.

De nombreuses commémorations ont eu lieu aujourd’hui. Le Premier Ministre Shinzô Abe et d’autres membres du gouvernement, accompagnés du Prince Fumihito et de la Princesse Kiko, ont participé à une cérémonie d’hommage au Théâtre National dans le quartier de Chiyoda à Tôkyô.

Pierre-Etienne De Lazzer – sources : The Mainichi, The Asahi Shimbun